| 12 février 2024 | par

Le plateau Hypercar de la saison 2024 passé au crible (partie 1)

© Nico Deumille

Nous avons basculé en 2024 et dans quelques semaines, le WEC va reprendre ses droits à l’occasion des 1812 kilomètres du Qatar. Endurance24 vous propose en ce début d’année de vous présenter le plateau Hypercar et de faire le point sur les différents équipages…

Toyota Gazoo Racing : la revanche du Mans

Fidèle au WEC depuis le départ, Toyota va entamer sa douzième saison en Championnat du monde d’endurance. Les champions en titre tenteront de conserver leurs deux couronnes (Constructeurs et Pilotes), mais surtout voudront récupérer leur bien, les 24 Heures du Mans, tombé dans l’escarcelle de Ferrari en 2023 pour 1 minute et 21 secondes ! Deux Toyota GR010 Hybrid seront alignées avec un seul changement parmi les pilotes. L’Argentin José Maria Lopez pilotera désormais la Lexus GT3 en WEC et laisse sa place au rapide Nyck de Vries qui sort d’une douloureuse demi-saison en Formule 1 avec Alpha Tauri.

Les équipages confirmés : 

Toyota GR010 Hybrid n°7 : Kamui Kobayash – Mike Conway – Nyck de Vries
Toyota GR010 Hybrid n°8 : Sébastien Buemi – Ryo Hirakawa – Brendon Hartley

 

© Endurance24

Ferrari AF Corse : faire mieux qu’une victoire et conserver son titre au Mans

Certes, 2023 est un vrai succès même si Ferrari n’a remporté qu’une seule course, mais quelle course : les 24 Heures du Mans ! Cela faisait 50 ans que des protos officielles de la marque au Cheval Cabré n’avaient pas foulé la piste sarthoise. Mais en dehors de cela, Toyota a raflé les six autres manches. En 2024, le but sera de décrocher le titre mondial. Comme cette année, deux Ferrari 499P seront alignées et comme on ne change pas une équipe qui gagne, les équipes restent inchangés.

Les équipages confirmés : 

Ferrari 499P n°50 : Antonio Fuoco – Miguel Molina – Nicklas Nielsen
Ferrari 499P n°51 : James Calado – Alessandro Pier Guidi – Antonio Giovinazzi

AF Corse : une chance de plus ! 

La rumeur d’une troisième Ferrari 499P enflait de jour en jour. Mais un jour c’était oui, le lendemain non. Finalement, il y aura bien trois Ferrari Hypercar engagées à l’année. Cette troisième auto sera supervisée par AF Corse mais sous un engagement privé. Robert Kubica, l’ancien pilote de F1 et champion WEC 2023 en LMP2, Yifei Ye, pilote officiel Ferrari, et Robert Shwartzman, qui est lui aussi officiel Ferrari et membre de la Ferrari Driver Academy, ont été confirmés au volant. Comme nous l’a confié Batti Pregliasco, team manager au sein d’AF Corse, le but est clair : cette 3e auto doit aider Ferrari à être champion notamment en privant les autres équipes de points précieux.

L’équipage confirmé : 

Ferrari 499 P n°83 : Robert Kubica / Yifei Ye / Robert Shwartzman

© MPS Agency

Porsche Penske Motorsport : redresser la barre ! 

La Porsche 963 était très attendue. Cette LMDh a été l’une des toutes premières à poser ses roues sur une piste. On pensait que cette avance et surtout le nombre impressionnant de kilomètres parcourus seraient un gros avantage face à la concurrence mais il n’en fut rien et on s’en est rendu compte très vite, dès les 24 Heures de Daytona en janvier. Cela s’est confirmé en WEC, cette auto est compétitive mais pas facile à emmener. Porsche, touchée dans sa fierté, aura à cœur de réagir en 2024, y compris Penske Motorsport qui a été devancé à plusieurs reprises par les 963 privées. Les différentes victoires en IMSA en 2023 ont certainement mis du baume au coeur mais comme le précisait Kevin Estre, en IMSA, il n’y a pas Toyota ni Ferrari. Deux Porsche 963 officielles seront à nouveau alignées avec un seul un changement à noter : Matt Campbell, arrivant des USA, remplacera Dane Cameron en WEC tandis que l’Américain retournera en IMSA toujours pour le compte de Penske.

Les équipages confirmés : 

Porsche 963 n°5 : Frédéric Makowiecki – Matt Campbell – Michael Christensen
Porsche 963 n°6 : Kévin Estre – André Lotterer – Laurens Vanthoor

© MPS Agency

Cadillac Racing : seul contre tous !

Après une saison 2023 en demi-teinte (très bon début de saison avec deux podiums, rentrée dans les rangs à partir de Monza), on pensait que Cadillac allait engager une seconde auto mais il n’en fut rien. La firme de Détroit ne présentera qu’une seule Cadillac V-Series.R en 2024. Alors que peut-on en attendre ? Sera-ce suffisant pour décrocher le titre ? On en doute. Mais l’arrivée de deux autres autos au Mans pourrait être l’éclaircie de la saison.

En WEC, la n°2 pourrait être la seule auto à deux pilotes sur les manches de six heures avec le double vainqueur des 24 Heures du Mans, Earl Bamber, et le champion ELMS en titre, Alex Lynn. Richard Westbrook n’est vraisemblablement plus de la partie. Au Mans, où la marque essaiera d’aller chercher la victoire, après une 3e place en 2023, on devrait revoir le trio Bourdais / Dixon / Van der Zande. Action Express Racing, ayant reçu un invitation automatique de l’IMSA, devrait aussi être de la partie avec Jack Aitken et Pipo Derani et probablement Tom Blomqvist.

L’équipage plus que probable : 

Cadillac n°2 V-Series.R : Alex Lynn – Earl Bamber – Sébastien Bourdais (Qatar)

© MPS Agency

Peugeot TotalEnergies : une nouvelle vie avec un aileron ? 

Dernier constructeur 2023 en enlevant Glickenhaus et Vanwall absents en 2024, Peugeot a connu une année compliquée. Pourtant, la marque au Lion a commencé le WEC avant pas mal de ses adversaires mais… En difficulté avec sa monte de pneus et son manque de traction, la 9X8 a réussi à briller sur des circuits bien particuliers : Le Mans et Monza. On espère que 2024 sera bien meilleure, mais cela va passer par une Hypercar bien remaniée avec l’apparition d’un aileron arrière comme on a pu le voir récemment au Castellet. Côté pilotes, un seul changement est à noter : le remplacement de Gustavo Menezes par Stoffel Vandoorne, vu en F1 chez McLaren, mais aussi en WEC et plus récemment en Formule E, et jusqu’alors pilote de réserve Peugeot en 2023. Malthe Jakobsen occupera ce rôle en 2024.

Les équipages confirmés : 

Peugeot 9X8 n°93 : Jean-Éric Vergne – Mikkel Jensen – Nico Müller
Peugeot 9X8 n°94 : Loïc Duval – Paul di Resta – Stoffel Vandoorne

© MPS Agency

Passionné de sport automobile et plus particulièrement d'Endurance, j'assiste aux 24 Heures du Mans depuis 1980 et suis accrédité depuis 2008. Je me rends régulièrement sur les plus beaux circuits européens et mondiaux. J'ai écrit pour de nombreux médias sport auto et collabore depuis quelques mois avec Endurance24
À propos de l'auteur, David Bristol

Les articles similaires

Les derniers articles

WEC : Josh Caygill dernier homme de la McLaren #95/United Autosports

WEC : Josh Caygill dernier homme de la McLaren #95/United Autosports

L’ancien motard britannique Supersport, Josh Caygill, rejoindra Marino Sato et Nico Pino pour participer au Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2024, sur la McLaren 720S GT3 n°95 de United Autosports. Caygill, qui a déjà obtenu des places sur le podium de...

La nouvelle Aston Martin Vantage GT3 se dévoile au grand jour

La nouvelle Aston Martin Vantage GT3 se dévoile au grand jour

Aston Martin Racing profite de la présentation mondiale de la nouvelle Vantage de série pour lever le voile sur la nouvelle Vantage GT3, premier produit né de la collaboration entre Aston Martin Racing et Aston Martin Performance Technologies. La nouvelle Vantage GT3,...

Plusieurs pénalités à l’issue des 4 Heures d’Abou Dabi ce dimanche

Plusieurs pénalités à l’issue des 4 Heures d’Abou Dabi ce dimanche

Pas moins de six pénalités supplémentaires ont été appliquées depuis l’arrivée de la finale de l’Asian Le Mans Series, ce dimanche, à Abou Dabi. Lors de la course, une interruption de plus d’une heure due à un drapeau rouge a entraîné une modification du temps minimum...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading