| 30 avril 2023 | par

USC – Sprint GT, Navarra : L’Audi R13 DTM fait sensation !

© Nico Deumille

La voiture invitée à prendre part au meeting espagnol du Sprint GT Touring Challenge, l’Audi R13 DTM emmenée par son propriétaire Eric Debard et son coéquipier Edouard Cauhaupé, avec le support technique de l’écurie Racetivity a tout raflé.

La puissance et l’agilité de cette auto unique pilotée à l’époque par Martin Tomczyk dans le championnat DTM a logiquement fait la différence, notamment lors des qualifications avec une double pole du duo. Edouard Cauhaupé, durant la première confrontation, Eric Debard dans la deuxième, se sont respectivement imposés à l’issue de leurs 25 minutes de course, avant de s’offrir une victoire commune lors de la course dite « longue » de 50 minutes.

USC - Sprint GT, Navarra : L’Audi R13 DTM fait sensation !

© Davy Delien

Ce succès ne doit pas reléguer au second plan la performance d’Alfredo Hernandez qui, au volant de la Lamborghini Super Trofeo n°77 de BDR Competition Grupo Prom, a été le meilleur des « autres ». Le pilote mexicain, qui n’a débuté au volant de l’auto qu’avec quelques courses en 2022, confirme sa progression avec trois deuxièmes places au classement général, mais surtout trois victoires d’affilée en catégorie UGT3A2.

Du côté des protagonistes de la catégorie Porsche Cup, Maxime Mainguy a soufflé le chaud et le froid, puisqu’après avoir survolé la Q1, a perdu, ainsi que son coéquipier Christophe Guerin en Q2, le bénéfice de l’exercice suite à une non-conformité technique (non-respect du poids minimal). Malgré cela, le champion en titre de la catégorie est parvenu à remonter jusqu’en 3e position du classement général de la course 1 et triompher en Porsche Cup. Son coéquipier est quant à lui monté sur la deuxième marche du podium en course 2, ainsi que lors de la course longue. C’est ainsi Jérémy Faligand, sur la Porsche 911 GT3 R type 992 n°48 de Seb Lajoux Racing qui tire les marrons du feu lors des courses 2 et 3.

La catégorie UGT3B a quant à elle vu s’imposer la Ferrari 488 Challenge n°33 de la Scuderia Ravetto & Ruberti (SR&R), pilotée par le duo italien formé par Edoardo Barbolini et Francesco Atzori, lors des trois épreuves.

Malgré la concurrence ardue menée par les pilotes SpeedCar en UGTC4A, c’est bel et bien Gregory Launier qui remporte les honneurs de la catégorie à trois reprises en Espagne, au volant de la BMW M4 GT4 n°17/ROSEL Racing.

Journaliste depuis 2018 Rédacteur en chef d'Endurance24
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

Le programme complet des 24 Heures du Mans 2024

Le programme complet des 24 Heures du Mans 2024

L’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le programme complet de la grande semaine de l’édition 2024 des 24 Heures du Mans, tant sur la piste qu’en dehors. Le samedi 15 juin prochain, à 16 h, sera donné le départ de la 92ème édition des 24 Heures du Mans, 4e manche du...

Nico Pino intègre le giron Stellantis Motorsport

Nico Pino intègre le giron Stellantis Motorsport

Stellantis Motorsport, l’entité compétition du groupe automobile Stellantis, a annoncé aujourd’hui la sélection du talentueux pilote Nico Pino, âgé de seulement 19 ans. Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’un programme visant à soutenir et former les jeunes...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading