| 12 février 2024 | par

Le plateau LMGT3 de la saison 2024 passé au crible (partie 1)

© Antoine Evora

Après vous avoir présenté une revue d’effectif exhaustive de la catégorie Hypercar, nous nous tournons maintenant vers la catégorie LMGT3 du Championnat du Monde d’Endurance, qui est la grande nouveauté de cette saison 2024.

Avec 18 voitures en compétition, deux par constructeur, et un format Pro-Am qui exige la présence d’un pilote classé Bronze par la FIA, la bataille promet d’être passionnante. Première partie de notre tour d’horizon de la catégorie LMGT3…

Akkodis ASP : le saut dans l’inconnu

Toyota Gazoo Racing fait en quelque sorte son entrée en LMGT3, complétant sa présence en Hypercar à travers la participation de deux Lexus RC F GT3. Performantes en IMSA (championne en titre GTD Pro), les GT3 de la marque premium de Toyota seront gérées par Akkodis ASP Team. Cette équipe française, victorieuse aux 24 Heures de Spa et plusieurs fois couronnée en GT World Challenge Europe, marque son 25e anniversaire par une entrée ambitieuse en WEC.

Les équipages se composent de professionnels expérimentés. Kelvin van der Linde, ancien pilote Audi Sport, pilotera la n°78, tandis que José Maria Lopez, double champion du monde d’endurance et vainqueur des 24 Heures du Mans 2021 en Hypercar, débutera en LMGT3 sur la n°87. Il sera épaulé par le jeune pilote français Esteban Masson, qui a disputé sa première course en GT aux 8 Heures de Bahreïn, et le gentleman japonais Takeshi Kimura. Sur la voiture sœur, Kelvin van der Linde fera équipe avec un pilote qu’il a affronté par le passé, Timur Boguslavskiy, habitué de l’écurie, et du gentleman français, Arnold Robin. Grâce à ses performances remarquées en ELMS et Michelin le Mans Cup (champion GT3 2023), le Sarthois s’est attiré les convoitises de plusieurs équipes.

Les équipages confirmés :

Lexus RC F GT3 n°78 : Kelvin van der Lind – Timur Boguslavskiy – Arnold Robin
Lexus RC F GT3 n°87 : José Maria Lopez – Takeshi Kimura – Esteban Masson

© Ferrari

Vista AF Corse : la prime à l’expérience

Ferrari, avec Porsche et Aston Martin, a marqué l’histoire des catégories LMGTE Pro et Am depuis 2012. La firme au Cheval Cabré alignera deux 296 GT3 en LMGT3, couvées par AF Corse à l’instar des trois 499P. Malgré des difficultés en IMSA, la 296 GT3 a brillé en Europe, remportant les 24 Heures du Nürburgring avec Frikadelli Racing et a réalisé un doublé à Barcelone avec AF Corse en GT World Challenge Europe.

Concernant les équipages, Davide Rigon, pilote d’usine Ferrari, et Francesco Castellacci, pilote AF Corse et habitué de la marque, seront sur la n°54. Alessio Rovera, également pilote officiel et Simon Mann piloteront la n°55. Dans cette catégorie concurrentielle, le rôle du pilote Bronze sera crucial. Vista AF Corse pourra compter sur François Heriau, expérimenté en prototype (TDS Racing, Ultimate), qui fera toutefois ses débuts en GT3 sur la n°55. Thomas Flohr sera sur la n°54 au sein d’un environnement qu’il connaît bien.

Les équipages confirmés :

Ferrari 296 GT3 n°54 : Francesco Castellacci – Thomas Flohr – Davide Rigon
Ferrari 296 GT3 n°55 : François Heriau – Simon Mann – Alessio Rovera

TF Sport : l’année de la nouveauté

Dix ans après ses débuts en compétition, TF Sport va commettre une infidélité à Aston Martin en engageant deux Corvette Z06 GT3.R sur la scène internationale. Ce nouveau partenariat avec le constructeur de Détroit (États-Unis) était, selon les propres mots de Tom Ferrier, le patron de l’équipe, la meilleure chance pour TF Sport de continuer en WEC. Cela ne signifie pas pour autant que le divorce est consommé avec le constructeur britannique (ELMS et Asian Le Mans Series), il s’agit plutôt d’un nouveau défi pour l’écurie qui a remporté deux fois les 24 Heures du Mans (2022 et 2020) et a été championne du WEC (2022) en LMGTE Am.

Les deux pur-sang américains ne sont pas les seules nouveautés de ce programme. Parmi les six pilotes de l’effectif, un seul a déjà piloté chez TF Sport : Charlie Eastwood. Le Britannique sera rejoint par un deuxième pilote officiel de Corvette Racing, Daniel Juncadella, qui vient de Mercedes, sur la voiture sœur. Rui Andrade, champion LMP2 en WEC avec WRT, et Tom van Rompuy (LMP2 Pro/Am en ELMS avec DKR Engineering) feront équipe avec Eastwood. Le jeune Français Sébastien Baud, habitué des courses de GT, et le Japonais Hiroshi Koizumi complètent le second équipage.

Les équipages confirmés :

Corvette Z06 GT3.R n°81 : Charlie Eastwood, Rui Andrade, Tom Van Rompuy
Corvette Z06 GT3.R n°82 : Daniel Juncadella, Sébastien Baud, Hiroshi Koizumi

Les équipages de Porsche Manthey EMA et Pure Rxcing dévoilés

Manthey EMA / Manthey PxreRacing : la culture de la gagne

Porsche et Manthey Racing forment une histoire sans fin. Ces deux entités sont devenues indissociables au fur et à mesure que leur success story s’est écrite, plus particulièrement dans l’univers de l’Endurance. Bien que l’entité Manthey fera ses débuts en WEC sous son propre nom, la structure germanique a été le pilier de Porsche dans la catégorie LMGTE Pro du WEC. Ainsi, depuis 2013, les deux entités ont remporté le WEC ainsi que trois victoires de catégorie aux 24 Heures du Mans (2013, 2018 et 2022) avec les Porsche 911 RSR.

Les 911 GT3 R n’ont aucun secet pour Manthey, y compris la dernière génération 992, dont deux exemplaires seront engagés face aux 16 autres voitures. C’est d’ailleurs avec ce modèle que l’écurie a remporté le titre DTM en 2023 avec Thomas Preining.

Parmi les deux pilotes d’usine Porsche, Richard Lietz, avec ses 17 participations consécutives aux 24 Heures du Mans et ses 10 saisons en WEC, sera sans conteste l’atout majeur de la Porsche n°91. La voiture sœur, la n°92, sera confiée à un autre Autrichien, Klaus Bachler, qui sera accompagné par les mêmes pilotes que l’année dernière en GT World Challenge Europe Endurance Cup, chez Pure Racing, Joel Sturm et Alex Malykhin.

Les équipages confirmés : 

Porsche 911 GT3 R n°91 : Richard Lietz, Morris Schuring, Yasser Shahin
Porsche 911 GT3 R n°92 : Aliaksandr Malykhin, Joel Sturm, Klaus Bachler

Rédacteur en chef d'Endurance24 depuis 2018 et cofondateur du site, mon objectif est de le développer et d'en faire un média à part entière. J'arpente les circuits européens depuis plusieurs années afin de produire un contenu pertinent, au plus près des acteurs du monde du sport automobile.
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

Le plateau LMGT3 de la saison 2024 passé au crible (partie 2)

Le plateau LMGT3 de la saison 2024 passé au crible (partie 2)

Dernière partie de notre présentation WEC 2024 pour la catégorie LMGT3, la grande nouveauté de cette saison. Après Porsche, Ferrari, Lexus et Corvette dont les équipages sont presque complets, place aux cinq dernières marques. Pour rappel, en 2024, deux autos sont...

Le plateau Hypercar de la saison 2024 passé au crible (partie 2)

Le plateau Hypercar de la saison 2024 passé au crible (partie 2)

Seconde partie de notre tour d'horizon de la catégorie Hypercar du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA WEC, à quelques semaines du coup d'envoi de la saison 2024 au Qatar. Cette fois-ci, nous abordons les constructeurs qui arrivent cette saison et les écuries...

Le plateau Hypercar de la saison 2024 passé au crible (partie 1)

Le plateau Hypercar de la saison 2024 passé au crible (partie 1)

Nous avons basculé en 2024 et dans quelques semaines, le WEC va reprendre ses droits à l'occasion des 1812 kilomètres du Qatar. Endurance24 vous propose en ce début d'année de vous présenter le plateau Hypercar et de faire le point sur les différents équipages......

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading