| 18 septembre 2022 | par

GTWC Europe – Valencia, C2 : Vanthoor et Weerts (Audi #32) l’emportent dans le dernier tour

© SRO / Kevin Pecks

À l’image de la saison, la finale du GT World Challenge Europe Sprint Cup nous aura réservé de belles surprises ! Après une heure de course pleine de suspens ce sont Dries Vanthoor et Charles Weerts qui ont franchi la ligne d’arrivée en vainqueurs avec l’Audi R8 LMS GT3 #32/Team WRT.

La météo était capricieuse aujourd’hui à Valence et c’est sur une piste trempée que le départ a été donné. Tous les concurrents se sont élancés très prudemment et Raffaele Marciello a réussi à conserver l’avantage de la pole avec la Mercedes AMG GT3 #89/Akkodis ASP, tout en creusant même un écart impressionnant. Derrière lui ses concurrents ne prenaient pas de risque inconsidérés.

C’est au moment des arrêts aux stands que les choses se sont accélérées. Le camp WRT a fait forte impression en décidant de mettre des pneus slicks sur l’Audi #32 ! Avec une piste encore très détrempée ce choix ne s’est pas avéré payant en sortant des stands, la GT allemande tombant littéralement dans le classement. En tête de course Timur Boguslaskiy voyait revenir dans ses rétros Aurélien Panis avec l’Audi R8 LMS #25 de Saintéloc Junior Team. Le Français gagnait plus de trois secondes par tour par rapport au pilote de la Mercedes #89.

Dans l’avant-dernier tour l’Audi #25 se faisait de plus en plus pressante sur la Mercedes de tête, alors qu’elle était revenue dans ses échappement. Le juge de paix allait alors être le dernier tour. Mais c’était sans compter sur l’Audi #32 qui, sur une piste devenue quasi sèche, revenait comme un boulet de canon ! Charles Weerts n’a fait qu’une bouchée de l’Audi #25, quelques secondes avant de faire subir le même sort à la Mercedes #89.

L’Audi #32, déjà assurée du titre en Sprint Cup depuis la Course 1 hier, a finalement franchi la ligne avec 1.967 secondes d’avance sur l’Audi R8 #25 d’Aurélien Panis et Patric Niederhauser. Dépassée dans le dernier virage la Mercedes #89 d’Akkodis ASP termine troisième à un tout petit peu plus de 2 secondes de la tête… 

Malgré tous leurs efforts hier, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello et Akkodis ASP terminent deuxièmes de cette campagne 2022 de la Sprint Cup. Auteurs de la quatrième place aujourd’hui, Christopher Haase, Simon Gachet (Audi #11) et Tresor by Car Collection se classent troisièmes du général. L’équipe engageant des Audi a fait forte impression cette saison !

© SRO / Kevin Pecks

En Silver Cup victoire de la Mercedes AMG GT3 #90/Madpanda Motorsport. Ezequiel Perez Companc et Fabian Schiller ont franchi la ligne avec 4.4 secondes d’avance sur la McLaren 720S GT3 #169 de Garage 59. Troisième place pour la Mercedes #87 d’Akkodis ASP.

Ici aussi le classement général était déjà joué avec le titre de Pierre-Alexandre Jean, Ulysse de Pauw (Ferrari #53) et AF Corse. Vainqueurs hier en Course 1 ils terminent aujourd’hui en 17ème position. Rien n’était joué pour la deuxième place et en terminant troisièmes aujourd’hui, ce sont Casper Stevenson et Thomas Drouet qui se l’adjugent, avec la Mercedes #87 d’Akkodis ASP. Troisième place au classement général pour Benjamin Goethe et Thomas Neubauer (Audi #30/Team WRT). S’ils espéraient peut-être mieux les deux hommes peuvent se consoler puisqu’ils décrochent le titre Silver Cup de tout le GT World Challenge Europe, Endurance et Sprint confondus !

© SRO / TWENTY-ONE CREATION – Jules Benichou

Deuxième victoire en Pro Am ce week-end pour Patryk Krupinski et Christian Klien, avec la McLaren #111 de JP Motorsport. Ils s’imposent sans grande difficulté face à la McLaren #188 de Garage 59. Troisième et quatrième places pour les Ferrari #21 et #52 d’AF Corse. Miguel Ramos et Dean MacDonald (McLaren #188) s’étaient déjà assurés le titre pilotes hier lors de la Course 1 mais ils n’ont pas réussi à décrocher le titre équipe aujourd’hui. AF Corse remporte le championnat avec une marge de 0,5 point sur Garage 59.

Il reste désormais la finale de l’Endurance Cup avant de conclure la saison 2022 du GT World Challenge Europe. La course aura lieu dans deux semaines à Barcelone. 

Habitant au Mans, je suis tombé dans l'ambiance de l'endurance automobile très jeune. Cette discipline m'a rapidement fasciné et est devenue une vraie passion pour moi. Fervent amateur d'Audi, mais aussi d'Aston Martin Racing, j'essaye de vous faire vivre au mieux toute l'actualité liée à l'endurance.
À propos de l'auteur, Samuel Gremaud

Les articles similaires

Les derniers articles

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

Présentes en exposition dans le paddock de Petit Le Mans le week-end dernier, quatre LMDh ont pris la piste ce lundi à Road Atlanta. Voir les modèles différents en cours de développement rouler simultanément sur le même circuit est loin d’être une évidence. Pourtant,...

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Dans huit mois, les 10 et 11 juin 2023, les 24 Heures du Mans célébreront leurs cent ans d’existence. En attendant ce grand rendez-vous qui s’annonce grandiose, l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le teaser officiel de l’édition 2023 de la classique...

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Au lendemain de la finale du GT World Challenge Europe, le Team WRT a éprouvé la BMW M4 GT3 pour la première fois à Barcelone. La collaboration entre BMW et l’écurie belge a donc véritablement débuté ce lundi par cette journée de roulage durant laquelle le pilote...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading