| 18 mars 2024 | par

Gabriel Aubry : « L’équipe qui m’a aidé à me reconstruire est celle qui me détruit aujourd’hui »

© Nico Deumille

Vector Sport a décidé de se séparer de Gabriel Aubry pour accueillir Felipe Drugovich. Le Français avait pourtant été annoncé depuis plusieurs mois au sein du programme LMP2 en European Le Mans Series, y compris pour les 24 Heures du Mans.

Lors de l’annonce de l’arrivée du pilote brésilien ce lundi, Vector Sport n’a pas mentionné l’éviction de Gabriel Aubry dans son communiqué de presse, et ce, un mois avant le début de la saison 2024 de l’ELMS.

« Je suis choqué et dans l’incompréhension, » nous a ainsi confié le jeune homme. « On m’a appelé la semaine dernière (dimanche 10 mars) pour m’informer qu’un autre pilote avait été engagé à ma place, sans que je puisse dire ou faire quoique ce soit. »

 

Cette nouvelle est d’autant plus surprenante qu’elle intervient une semaine avant des essais organisés au Castellet par l’équipe, avec son trio de pilotes « J’avais réservé mon vol pour partir à 17h. J’aurais aimé comprendre la situation, mais Gary Holland, le directeur de l’écurie britannique, a refusé de me rencontrer. »

Gabriel Aubry, qui avait réussi à établir une relation solide avec Vector Sport ces derniers mois, durant la saison 2023 passée en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, a évidemment beaucoup de mal à comprendre cette décision. « Ce qui me fait le plus mal, c’est que l’équipe qui m’a aidé à me reconstruire est la même qui me détruit aujourd’hui. Je pense avoir contribué au retour de Vector sur le devant de la scène jusqu’à Bahreïn. Je me retrouve dans une situation difficile par opportunisme. Il n’y a pas d’explications, il n’y a pas d’excuses. Seuls l’opportunisme et l’argent semblent compter. »

Résigné, le Français est conscient des difficultés qui l’attendent cette année : « Je sais que je ne trouverai pas de place car j’ai déjà fait le tour et il n’y a plus aucun baquet de libre, que ce soit en ELMS, en WEC ou même dans une autre catégorie. Je sais que mon année 2024 sera entièrement vierge à cause de ces actions. »

Nous avons tenté de contacter Gary Holland ce lundi après-midi, mais il n’a pas répondu à nos sollicitations.

Passionné de sport auto depuis toujours⎥Journaliste depuis 2018⎥Rédacteur en chef d'Endurance24
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

Pipo Derani quittera Action Express Racing à la fin de l’année

Pipo Derani quittera Action Express Racing à la fin de l’année

Le pilote double champion de l’IMSA WeatherTech SportsCar, Luis Felipe “Pipo” Derani, a annoncé qu’il ne retournera pas chez Action Express Racing pour la saison 2025. Derani, 30 ans, a remporté 12 victoires et 12 pole positions, dont trois cette saison, en 74 départs...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading