La Scuderia Cameron Glickenhaus aura agréablement surpris durant ces 24 Heures du Mans, tant par l’esthétisme de la voiture, que par sa fiabilité. Au bout de cette 89e édition, les deux Glickenhaus 007 LMH terminent au pied du podium, en quatrième et cinquième place du classement général.

James Glickenhaus, le patron de l’écurie américaine l’a déjà annoncé, ses deux voitures seront de retour en 2022, pour tenter de jouer la victoire face à Toyota, et Peugeot, en attendant les autres en 2023, pour le centenaire des 24 Heures du Mans.