| 13 juin 2022 | par

Pascal Vasselon (Toyota) : « Ça va compter parmi les plus grandes réussites »

Toyota Gazoo Racing a décroché son 5e succès consécutif aux 24 Heures du Mans, représentant également une 4e doublé au classement général.

Dans cette édition 2022, le constructeur nippon était en quelques sortes son seul et unique adversaire, face à des Glickenhaus fiables mais pas aussi rapides que les GR010 Hybrid et une Alpine en proie à des pépins techniques et une BoP défavorable.

Pascal Vasselon, directeur technique du Toyota Gazoo Racing, s’est confié à l’issue de ce nouveau succès dans la Sarthe.

C’était une course parfaite pour Toyota ?

« Ça va compter parmi les plus grandes réussites, même si la copie n’est pas parfaite. Aucune des deux voitures n’est rentrée dans le garage, ce qui est tout de même bien. Je crois que la n°8 a fait la course quasi parfaite. Nous avons, le team de la voiture n°8, dû perdre 30 secondes sur la course. Si on regarde les arrêts aux stands, il y en a un ou deux qui ont été plus longs. »

On a pu voir qu’à certains moments, une voiture était plus rapide que l’autre. Les setups étaient-ils différents pour mieux s’adapter à certaines conditions ?

« Les setups étaient légèrement différents, mais dans les faits, l’écart de rythme entre les deux voitures était extrêmement serré. La tête changeait de mains relais après relais. On ne peut pas dire qu’une voiture ait été mieux durant la nuit. Au début, je pense que Seb a probablement trop attaqué dans le premier relais ce qui a engendré une plus importante dégradation des pneus. Un problème électronique nous a poussé à faire une procédure de reset de la Toyota n°7 et cela a déterminé la hiérarchie entre les deux voitures. »

Sans concurrence et sans véritable problème, est-ce que vous ne vous êtes pas ennuyer en quelques sortes ?

« La course n’est jamais ennuyeuse. Nous sommes toujours inquiets et l’impression de ne pas avoir de marge. Nous n’avons pas fait beaucoup d’erreurs. Nous avons été constants. Notre force, par rapport à Glickenhaus, est de s’adapter très vite à chaque condition. Ils ont le potentiel et ce qu’ils font est remarquable compte tenu de la jeunesse de leur voiture et de leur organisation. L’écart de 5 tours qu’a pris la Toyota n°8, il y a un tour à la fin où Glickenhaus a arrêté de rouler sans doute pour assurer le podium et deux tours perdus par des incidents. Notre écart de rythme n’était que de deux tours, ce qui n’est pas énorme sur une course. C’est moins d’une seconde au tour. »

En parlant de la concurrence. De nouvelles équipes arrivent, à commencer par Peugeot à Monza. Comment vous appréhendez cela ?

« C’est clair qu’on souhaite avoir de la compétition. Toute la participation que nous avons eue dans l’élaboration de la réglementation a pour but d’avoir des concurrents. Bienvenue à la compétition. Nous serons ravis d’accueillir nos amis de chez Peugeot, enfin nos concurrents, » se rattrape Pascal Vasselon.

Rédacteur en chef d'Endurance24 depuis 2018, mon objectif est de développer ce site et d'en faire un média à part entière. J'arpente les circuits européens depuis plusieurs années afin de produire un contenu pertinent, au plus près des acteurs du monde du sport automobile.
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

Présentes en exposition dans le paddock de Petit Le Mans le week-end dernier, quatre LMDh ont pris la piste ce lundi à Road Atlanta. Voir les modèles différents en cours de développement rouler simultanément sur le même circuit est loin d’être une évidence. Pourtant,...

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Dans huit mois, les 10 et 11 juin 2023, les 24 Heures du Mans célébreront leurs cent ans d’existence. En attendant ce grand rendez-vous qui s’annonce grandiose, l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le teaser officiel de l’édition 2023 de la classique...

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Au lendemain de la finale du GT World Challenge Europe, le Team WRT a éprouvé la BMW M4 GT3 pour la première fois à Barcelone. La collaboration entre BMW et l’écurie belge a donc véritablement débuté ce lundi par cette journée de roulage durant laquelle le pilote...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading