| 2 juillet 2022 | par

Nico Jamin (Panis Racing) : « l’objectif est d’aller chercher le titre » en ELMS

© MPS AGENCY

Pour sa cinquième saison en European Le Mans Series, Nico Jamin a retrouvé les rangs du Panis Racing, écurie avec laquelle il avait couru en 2020, avant d’intégrer United Autosports la saison suivante, en 2021.

Le Rouennais de 26 ans arrive aux 4 Heures de Monza, troisième épreuve de la saison 2022, en 2e position du classement LMP2 avec ses coéquipiers Job van Uitert et Julien Canal. C’est d’ailleurs en Italie que l’écurie française s’était imposée pour la première fois en ELMS, en juillet 2021. Entretien…

Nico, vous voici donc de retour au sein de la maison Panis Racing ?

« J’avais découvert cette équipe en 2020. Nous avions fait une belle saison ensemble, marquée par le podium aux 24 Heures du Mans. Cela reste l’un des meilleurs moments de ma carrière. Nous avons vraiment vécu de belles choses et c’est une équipe que j’avais particulièrement appréciée, de par son professionnalisme, mais aussi de par l’ambiance très familiale qui règne au sein du team. J’étais vraiment heureux lorsqu’ils m’ont recontacté cet hiver et je suis très heureux d’être de retour dans la famille. »

Nico Jamin (Panis Racing) :

© MPS Agency

Pourquoi ce retour après une saison complète chez United Autosports ?

« Honnêtement, nous n’avons pas connu la saison que nous espérions. C’était un peu compliqué. United Autosports a décidé de passer de deux à une seule voiture en ELMS et entre temps, les discussions ont repris avec Panis. L’idée de revenir dans l’équipe me plaisait et cela s’est fait assez naturellement. C’était cool aussi que Job (van Uitert) signe aussi chez Panis car nous avons toutefois passé une bonne saison ensemble chez United, sur le plan humain. Travailler pour une équipe comme United, qui a à peu près tout gagné en endurance, c’était très enrichissant. »

Avec un début de saison solide, notamment marqué par un podium au Castellet, le titre est l’objectif pour vous et l’équipe ?

« Quand on roule pour Olivier Panis, Sarah et Simon Abadie, il n’y a pas d’autres objectifs que la victoire. C’est clairement ce qu’on vise cette année. Après avoir déjà terminé 4e puis 3e au championnat, l’objectif est d’aller chercher le titre. Nous mettons tout en place pour le faire et nous avons montré, sur les premières courses, que nous étions à la fois performants et réguliers, sans oublier le bon boulot des mécaniciens. Nous avons tout ce qu’il faut, mais c’est un championnat relativement court où la moindre erreur se paye très cher. La régularité est la clé pour engranger de gros points dans le top 3 ou top 4. Si on a l’opportunité d’aller chercher une victoire, ou deux, d’ici la fin de saison, on sera prêt à la saisir. »

Nico Jamin (Panis Racing) :

Que retenez-vous de votre 4e participation aux 24 Heures du Mans, la 2e avec Panis ?

« Globalement, c’était une bonne semaine. J’ai fait une bonne qualif, avec un 8e chrono sachant que je finis le tour sous la pluie, et ce, malgré un déficit de 7 ou 8 dixièmes sur le moteur qui a été changé par la suite. Malgré cela, nous étions tout de même aux portes de l’Hyperpole. C’était encourageant. En course, nous avions également un bon rythme. Je retiens beaucoup de positif de cette édition des 24 Heures du Mans même si évidemment, ce n’est pas le résultat qu’on espérait. Cela fait partie de la course. Il y avait beaucoup de grosses équipes, entre l’armada JOTA et WRT, et malgré tout, nous avions le rythme pour jouer le podium. »

Pensez-vous déjà à la saison prochaine ?

« Rien n’est fait pour l’année suivante. Je me plais énormément dans cette équipe. Si tous les voyants sont au vert et qu’on a la possibilité de continuer ensemble, ce sera avec plaisir. Tous les jeunes pilotes de ma génération ont les yeux rivés sur l’Hypercar, avec des baquets qui vont sûrement être disponibles. J’espère pouvoir en faire partie, en tout cas je donne tout pour. C’est une année charnière, tant pour les pilotes que pour les équipes. »

Rédacteur en chef d'Endurance24 depuis 2018, mon objectif est de développer ce site et d'en faire un média à part entière. J'arpente les circuits européens depuis plusieurs années afin de produire un contenu pertinent, au plus près des acteurs du monde du sport automobile.
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

Présentes en exposition dans le paddock de Petit Le Mans le week-end dernier, quatre LMDh ont pris la piste ce lundi à Road Atlanta. Voir les modèles différents en cours de développement rouler simultanément sur le même circuit est loin d’être une évidence. Pourtant,...

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Dans huit mois, les 10 et 11 juin 2023, les 24 Heures du Mans célébreront leurs cent ans d’existence. En attendant ce grand rendez-vous qui s’annonce grandiose, l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le teaser officiel de l’édition 2023 de la classique...

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Au lendemain de la finale du GT World Challenge Europe, le Team WRT a éprouvé la BMW M4 GT3 pour la première fois à Barcelone. La collaboration entre BMW et l’écurie belge a donc véritablement débuté ce lundi par cette journée de roulage durant laquelle le pilote...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading