| 29 août 2022 | par

Louis Delétraz (Prema) : « C’était très dur avec la dégradation des pneus »

© Prema Racing

Le champion en titre de la discipline, Louis Delétraz a fait un pas de plus vers la couronne 2022 de l’European Le Mans Series en remportant hier, les 4 Heures de Barcelone.

Le début de course tonitruant de Ferdinand Habsburg, remonté de la 7e place sur la grille à la 1ère place après seulement 38 minutes de course. Lorenzo Colombo et le pilote suisse ont ensuite poursuivi et achevé le travail pour un total de 114 tours couverts au sommet de la hiérarchie, sur 132 couverts.

« C’était une très bonne course, qui s’est très bien passée, » nous a confié Louis Delétraz quelques minutes après le podium. « Ferdinand a réalisé un très bon départ et est revenu assez vite dans le peloton. Lorenzo a quant à lui conservé la tête et j’ai pu finir avec une certaine avance, en gérant plutôt qu’en attaquant. C’était très dur aujourd’hui avec la dégradation des pneus et nous nous sommes surtout concentrés là-dessus en essais libres plutôt que sur la performance sur un tour. Cette démarche-là, associée à notre bon line-up, notre très bonne voiture et le fait que l’équipe n’ait fait aucune erreur, c’était la clé aujourd’hui. La dégradation du pneu avant gauche était vraiment critique et il fallait veiller à ne pas le détruire. »

Vous étiez pourtant plus discret en essais libres et qualifications. Comment expliquez-vous cela par rapport à votre domination en course ?

« Cette année, sur un tour, nous ne sommes pas les plus forts et nous avons encore certaines choses à comprendre sur l’exploitation du pneu sur un tour. En général, nous avons toujours été solides en course. Nous nous concentrons sur ça et cela se voit depuis le début de saison, nous avons toujours été très rapides en course, mais la course passée nous avons écopé de pénalités qui ne nous ont pas aidé. Cela fait partie de l’apprentissage. »

Avec trois victoires en quatre épreuves, le trio de l’Oreca 07 n°9 de Prema Racing pourrait déjà être sacré champion lors de la prochaine manche à Spa.

« J’ai dû partir directement après la course et je n’avais pas encore fait le calcul sincèrement. Je pars pour Road Atlanta afin de préparer Petit Le Mans en LMP2. Si potentiellement nous pouvons être champion à Spa, c’est fantastique. C’était notre but, en venant ici, d’accroître notre avance au championnat. L’année dernière, nous avions déjà remporté le titre à Spa, avec une course d’avance. J’espère qu’on pourra réitérer ça dans trois semaines. Nous abordons le championnat course par course et ce que nous voulons tous, c’est gagner là-bas afin de mettre toutes les chances de notre côté pour nous assurer du titre, mais avant cela, il y a Fuji en FIA WEC, qui est une étape très importante. »

Alors que vous dominez l’ELMS, votre saison est plutôt en dents de scie en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA ?

« Effectivement. Nous avons toujours été très performants en FIA WEC. La vitesse était là, mais je dirai que nous avons été malchanceux, même si je n’aime pas ce terme. Il faut aussi être réaliste. Nous sommes une jeune équipe, nous avons eu beaucoup de pénalités que ce soit à cause des pilotes ou de l’équipe, mais ce sont des choses qui arrivent. On a appris ensemble et sincèrement, c’est une équipe fantastique dans laquelle tout le monde fait du très bon travail. On ne peut pas regretter d’autant plus que nous voulions nous préparer pour Le Mans où nous avons décroché une très belle 2e place. Prema montre qu’ils ne sont pas là pour rigoler. Nous sommes premiers au championnat ELMS, 3e en FIA WEC, on entend continuer sur cette lancée et construire quelque chose de solide ensemble. »

Rédacteur en chef d'Endurance24 depuis 2018, mon objectif est de développer ce site et d'en faire un média à part entière. J'arpente les circuits européens depuis plusieurs années afin de produire un contenu pertinent, au plus près des acteurs du monde du sport automobile.
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

Présentes en exposition dans le paddock de Petit Le Mans le week-end dernier, quatre LMDh ont pris la piste ce lundi à Road Atlanta. Voir les modèles différents en cours de développement rouler simultanément sur le même circuit est loin d’être une évidence. Pourtant,...

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Dans huit mois, les 10 et 11 juin 2023, les 24 Heures du Mans célébreront leurs cent ans d’existence. En attendant ce grand rendez-vous qui s’annonce grandiose, l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le teaser officiel de l’édition 2023 de la classique...

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Au lendemain de la finale du GT World Challenge Europe, le Team WRT a éprouvé la BMW M4 GT3 pour la première fois à Barcelone. La collaboration entre BMW et l’écurie belge a donc véritablement débuté ce lundi par cette journée de roulage durant laquelle le pilote...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading