| 29 juillet 2022 | par

Ferrari lève le voile sur sa nouvelle 296 GT3 aux 24 Heures de Spa !

C’est à l’occasion des TotalEnergies 24 Heures de Spa que Ferrari a levé le voile sur la 296 GT3 qui assurera la relève de la 488 GT3 dès les 24 Heures de Daytona 2023.

Issue du modèle de série 296 GTB, la nouvelle arme de la firme au Cheval Cabré n’a rien à voir avec la 488 GT3, dont les débuts en compétition remontent à 2015.

La Ferrari 296 GT3 marque le retour ­d’un moteur six cylindres, monté en position centrale arrière, à l’instar de la 246 SP, développant 600 chevaux. L’aérodynamique offre une force d’appui 20% supérieure à celle de la 488 GT3, mais plus globalement, cette 296 GT3 offre un niveau de performances et une facilité de conduite aux pilotes professionnels et aux gentlemen drivers.

On ne va pas se mentir, cette Ferrari 296 GT3 possèdent des courbes agressives qui ne laissent pas indifférentes, sous lesquelles se cachent un châssis entièrement nouveau et fabriqué en aluminium. Du splitter avant à l’extracteur arrière, doté d’un diffuseur au design tridimensionnel sophistiqué, la 296 GT3 se distingue par un design raffiné qui vise à obtenir la traînée la plus faible possible.

Il s’agit véritablement d’un nouveau concept également construit pour répondre aux besoins des équipes dans le but d’accélérer les opérations sur la voiture pendant la course et avant la course. De ce point de vue, il est plus facile de modifier les réglages de la 296 GT3 que le modèle précédent grâce à des composants mécaniques et élastiques plus accessibles. Les opérations liées aux contrôles du moteur ou des principaux systèmes accessoires ont également été considérablement améliorées afin de réduire le temps d’intervention sur la voiture. Cependant, la nouvelle Ferrari se distingue également de ses rivales par la possibilité de remplacer des parties importantes de la voiture. Les parties avant et arrière peuvent être changées en quelques secondes grâce à une série de dispositifs et de solutions qui assurent un retour rapide sur la piste après tout dommage affectant l’aérodynamique ou les performances.

La boîte de vitesses de la 296 GT3 est nouvelle et spécialement développée pour cette voiture. Les concepteurs ont opté pour une unité d’embrayage monodisque à six vitesses, disposée transversalement pour un meilleur aérodynamisme et une meilleure répartition du poids. L’actionnement de l’embrayage est désormais électronique et peut être commandé depuis le volant, plutôt que mécanique via la pédale, tandis que le changement de vitesse est actionné électriquement.

L’habitacle a été entièrement redessiné sur la 488 GT3, selon les impressions des pilotes d’usine et des clients. Le résultat est un cockpit qui permet à son occupant de trouver rapidement et efficacement la meilleure position de conduite, avec les principales fonctions toujours à portée de main. De nombreuses commandes et fonctions ont été déplacées vers le nouveau volant inspiré de la monoplace de Formule 1, tandis que la position du siège Sabelt offre une visibilité optimale, de jour comme de nuit. Il ajoute également un nouveau niveau de confort pour les conducteurs de tailles et de statures différentes qui peuvent utiliser les pédales et la direction réglables pour trouver leur meilleure position dans la voiture. Le système de climatisation et le flux d’air à l’intérieur de l’habitacle ont été conçus pour assurer une ventilation adéquate dans toutes les conditions, aidant le pilote à se concentrer à chaque étape d’une course.

Depuis son déverminage sur le circuit de Fiorano le 12 avril dernier, où se trouve d’ailleurs le siège des Activités Sportives GT de Ferrari, la 296 GT3 a parcouru près de 10 000 kilomètres.

Caractéristiques techniques :

Moteur

Type F163CE, 6 cilyndres V 120°, 4 soupapes par cylindre, 2992 cm3, GDI Turbo

Puissance maximale d’environ 600 ch* à 7250 tr/min

Couple maxi : 710 Nm* à 5500 tr/min

Boîte de vitesses

Boîte de vitesses séquentielle transversale, 6 vitesses

Actionneur rotatif de changement de vitesse e-shift avec palettes au volant

Actionneur e-clutch avec palettes au volant

Boîtier de boîte de vitesses en magnésium avec réservoir de récupération d’huile intégré

Différentiel pneumatique réglable en précharge

Châssis

Tracks : 1726 mm avant / 1710 mm arrière

Largeur : 2050 mm maxi (sans rétroviseurs)

Empattement : 2660 mm

Poids (sans carburant, sans pilote) : 1250 kg

Suspension avant et arrière : double triangulation, bras de suspension en acier tubulaire, montants en aluminium.

Amortisseurs réglables en 5 positions

Jantes : Avant 12,5″ x 18″, arrière 13″ x 18″.

Pneus : avant 30/68/18, arrière 31/71/18

Disques de frein : Ø 400×36 à l’avant, 332×32 à l’arrière

Étriers de frein : 6 pistons à l’avant, 4 pistons à l’arrière

Plaquettes de frein : Avant 30 mm, arrière 26,5 mm

*Soumis à la Balance de Performance.

Rédacteur en chef d'Endurance24 depuis 2018, mon objectif est de développer ce site et d'en faire un média à part entière. J'arpente les circuits européens depuis plusieurs années afin de produire un contenu pertinent, au plus près des acteurs du monde du sport automobile.
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

Présentes en exposition dans le paddock de Petit Le Mans le week-end dernier, quatre LMDh ont pris la piste ce lundi à Road Atlanta. Voir les modèles différents en cours de développement rouler simultanément sur le même circuit est loin d’être une évidence. Pourtant,...

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Dans huit mois, les 10 et 11 juin 2023, les 24 Heures du Mans célébreront leurs cent ans d’existence. En attendant ce grand rendez-vous qui s’annonce grandiose, l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le teaser officiel de l’édition 2023 de la classique...

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Au lendemain de la finale du GT World Challenge Europe, le Team WRT a éprouvé la BMW M4 GT3 pour la première fois à Barcelone. La collaboration entre BMW et l’écurie belge a donc véritablement débuté ce lundi par cette journée de roulage durant laquelle le pilote...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading