| 5 novembre 2023 | par

« Je me suis amusée et j’ai apprécié chaque tour », Lilou Wadoux raconte ses essais sur la Ferrari 499P

© MPS Agency

Ce dimanche 5 novembre 2023, Lilou Wadoux a eu l’opportunité de piloter la Ferrari 499P lors du Rookie Test du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

L’Amiénoise de 22 ans, qui avait déjà roulé à Bahreïn au volant de la Toyota GR010 Hybrid, a cette fois-ci eu l’occasion de découvrir le pilotage de l’Hypercar italienne, qui a remporté les 24 Heures du Mans 2023.

« J’étais très heureuse de conduire cette voiture, » nous a confié Lilou Wadoux à l’issue de cette journée au cours de laquelle elle a pu effectuer 30 tours au volant de la 499P n°51. « C’est la première fois que je pilote la 499. J’ai appris beaucoup de choses parce que c’est une voiture vraiment difficile à gérer dans le cockpit. Il y a beaucoup de procédures et beaucoup de choses comme ça. J’ai beaucoup appris lors de ce test. Ce matin, j’ai vraiment changé ma façon de conduire par rapport à la GT. C’était bien. »

© MPS Agency

Quel était votre sentiment lorsque vous avez pris le volant pour la première fois ?

« Honnêtement, c’est difficile à dire parce qu’il s’agit de rester concentrée, de faire de son mieux et de prendre du plaisir. C’est un compromis entre toutes ces choses. »

Par rapport au Rookie Test de l’année dernière avec la Toyota, comment était-ce ?

« Bien que j’aie déjà testé une Hypercar l’année dernière, cette fois-ci l’expérience a été différente, non seulement en raison des différences entre les voitures elles-mêmes, mais aussi parce que j’ai réalisé l’un de mes rêves. Je voulais essayer la 499P sur piste et finalement, ici à Sakhir, à la fin de ma première saison en tant que pilote officiel Ferrari, j’ai atteint cet objectif. Je me suis amusée et j’ai apprécié chaque tour. »

Vous sortez d’une saison complète en LMGTE Am avec la Ferrari 488 GTE Evo. Comment êtes-vous passée d’une voiture à l’autre ?

« J’ai eu besoin de changer beaucoup de choses dans ma conduite, comme dans les virages ou ce genre de choses. C’est un type de conduite différent. Mais c’est plus proche de la GT que de la monoplace. »

Journaliste depuis 2018 Rédacteur en chef d'Endurance24
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Nico Pino intègre le giron Stellantis Motorsport

Nico Pino intègre le giron Stellantis Motorsport

Stellantis Motorsport, l’entité compétition du groupe automobile Stellantis, a annoncé aujourd’hui la sélection du talentueux pilote Nico Pino, âgé de seulement 19 ans. Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’un programme visant à soutenir et former les jeunes...

Les derniers articles

Nico Pino intègre le giron Stellantis Motorsport

Nico Pino intègre le giron Stellantis Motorsport

Stellantis Motorsport, l’entité compétition du groupe automobile Stellantis, a annoncé aujourd’hui la sélection du talentueux pilote Nico Pino, âgé de seulement 19 ans. Cette nomination s’inscrit dans le cadre d’un programme visant à soutenir et former les jeunes...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading