| 12 juillet 2022 | par

Deuxième victoire de la saison en FIA WEC pour WRT

© Brecht Decancq

Le Team WRT a remporté sa deuxième victoire cette saison en Championnat du Monde d’Endurance, dimanche dernier à l’occasion des 6 Heures de Monza. Rui Andrade, Ferdinand Habsburg et Norman Nato ont remporté une course très intense et disputée, avec l’Oreca 07 – Gibson #41, engagée sous la bannière Realteam by WRT.

Sous un soleil de plomb l’équipe belge a décidé de consacrer ses essais libres aux réglages, plutôt que de chercher la performance. Malheureusement les qualifications ne se sont pas passées comme prévu… Le trafic et un drapeau rouge sont venus semer la zizanie, chamboulant le classement. Ferdinand Habsburg a tout de même réussi à hisser la #41 en troisième place sur la grille de départ des LMP2, tandis que la #31 a du se contenter d’une treizième place.

Préposés au départ, Rui Andrade et Sean Gelael ont tout de suite montré un rythme très intéressant, remontant peu à peu dans la hiérarchie. Des incidents assez tôt dans la course ont permis à l’équipe de profiter d’arrêt aux stands « gratuits » durant les périodes de neutralisation. Avant de passer le volant à leur coéquipier les deux hommes étaient respectivement en deuxième et sixième position.

© Brecht Decancq

La chaleur a fait des ravages et l’Oreca #31 en a fait les frais… Suite a une crevaison Robin Frijns a ramené la voiture au garage, avant de rentrer de nouveau le tour d’après suite à un problème au niveau du système de refroidissement. Cet incident a ruiné la course de la voiture, qui a tout de même réussi à franchir la ligne d’arrivée en douzième position de la catégorie LMP2, à plus de dix tours des leaders.

Les choses se sont passées d’une meilleure manière sur la #41 du Realteam. Toujours dans le top 3 dans la seconde moitié de la course, la voiture a réussi à pendre le leadership dans la dernière demi-heure, grâce à la stratégie impeccable de l’équipe belge qui exploite la voiture, et au pilotage de haute volée de Ferdinand Habsburg. La #41 a franchi la ligne avec 11.882 secondes d’avance sur la #38 de JOTA.

Vincent Vosse, Team Principal de WRT, a souligné : « Après Le Mans c’était important de montrer que le Team WRT était de retour, et c’est ce que nous avons fait ! Il y a toujours une pointe d’amertume quand une des voitures a un problème ou est forcée d’abandonner, mais cela ne doit pas occulter le fait que nous avons été très rapides et que toute l’équipe a fait un travail fantastique, en stratégie comme dans les stands. Pareil pour les pilotes et je tiens vraiment à souligner la belle performance de Rui, car son excellent premier relais a ouvert la voie au succès. »

Rui Andrade (#41) a déclaré : « Je ne pouvais pas espérer un meilleur week-end. Nous avions une bonne voiture, l’équipe a fait un travail incroyable. À un moment donné, la course a été très confuse, avec beaucoup de neutralisation, mais la stratégie était parfaite et nous avons pu dépasser nos rivaux lors du dernier arrêt au stand, à 20 minutes du drapeau à damier. Je suis très fatigué, car j’ai beaucoup roulé, mais très heureux ! »

Ferdinand Habsburg (#41) a confié : « Je suis très heureux de gagner à nouveau avec WRT. Nous avions une voiture rapide et nous étions rapides mais je pense vraiment qu’aujourd’hui nous avons gagné parce que nous étions très rapides aux stands. Nous avions tout ce qu’il fallait pour faire bien, mais le facteur clé était les arrêts aux stands et les gars ont fait un travail fantastique. »

Rene Rast (#31), a quant à lui déclaré : « C’était une course difficile, tout avait l’air bien, nous étions là pour nous battre pour la victoire, mais ensuite nous avons été obligés de nous arrêter et nous avons perdu je ne sais pas combien de temps. C’est décevant car tout le monde a fait un excellent travail et nous étions compétitifs, mais pas chanceux. »

L’équipe retrouvera la route du FIA WEC en septembre pour les 6 Heures de Fuji. Avant cela d’autres évènements importants attendent les Belges, et notamment les TotalEnergies 24 Heures de Spa à la fin juillet.

Habitant au Mans, je suis tombé dans l'ambiance de l'endurance automobile très jeune. Cette discipline m'a rapidement fasciné et est devenue une vraie passion pour moi. Fervent amateur d'Audi, mais aussi d'Aston Martin Racing, j'essaye de vous faire vivre au mieux toute l'actualité liée à l'endurance.
À propos de l'auteur, Samuel Gremaud

Les articles similaires

Les derniers articles

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

Présentes en exposition dans le paddock de Petit Le Mans le week-end dernier, quatre LMDh ont pris la piste ce lundi à Road Atlanta. Voir les modèles différents en cours de développement rouler simultanément sur le même circuit est loin d’être une évidence. Pourtant,...

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Dans huit mois, les 10 et 11 juin 2023, les 24 Heures du Mans célébreront leurs cent ans d’existence. En attendant ce grand rendez-vous qui s’annonce grandiose, l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le teaser officiel de l’édition 2023 de la classique...

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Au lendemain de la finale du GT World Challenge Europe, le Team WRT a éprouvé la BMW M4 GT3 pour la première fois à Barcelone. La collaboration entre BMW et l’écurie belge a donc véritablement débuté ce lundi par cette journée de roulage durant laquelle le pilote...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading