| 9 mai 2024 | par

Charles Milesi (Alpine) : « Le Mans sera le juge de paix »

© FIA WEC / DPPI

Après des débuts prometteurs au Qatar et une course plus difficile à Imola, Alpine espère confirmer le potentiel de son Hypercar A424 ce week-end à Spa-Francorchamps, dernière épreuve avant les 24 Heures du Mans. Charles Milesi, pilote de la n°35, fait le point avec Endurance24 dans le cadre de la troisième épreuve de la saison.

Revenons d’abord sur les 6 Heures d’Imola. Que retenez-vous de cette course où le départ vous a mis du plomb dans l’aile…

« Au départ, j’ai évité les accidents en passant par les graviers. Malgré la constance des deux premiers relais, nous manquions de rythme pour atteindre le top 10. Nous n’avions pas testé à Imola, ce qui ne nous a pas aidés. Malgré l’espoir que la pluie nous soit favorable, nous n’avions pas eu beaucoup de tours sous la pluie pour en tirer suffisamment profit. En fin de course, l’objectif était de ramener la voiture à l’arrivée plutôt que de tenter quelque chose d’audacieux. Cela nous a fourni des données pour améliorer ce qui doit l’être. »

Charles Milesi (Alpine) :

Le début de course à Imola © Nico Deumille

Quels étaient les axes de travail entre le Qatar et Imola ?

« Nous avons travaillé sur la constance de la voiture, les zones de freinage et le traction control, un sujet important en Hypercar. Nous avions prévu des évolutions pour le Qatar, mais nous n’avons pas pu les mettre en œuvre. Le test de Motorland Aragon (fin mars) nous a beaucoup aidés à améliorer ces aspects. »

Avez-vous pu éprouver ces évolutions en course en Italie ?

« Nous avons observé des éléments intéressants. Certains se sont révélés moins efficaces que prévu. Avec peu d’essais, il était difficile d’avoir une direction claire. Nous avons donc préféré être conservateurs et nous concentrer sur le kilométrage. Le point positif est que nous n’avons pas eu de problèmes techniques, à part un souci avec la direction assistée qui nous a fait arrêter plus tôt et peut-être coûter un peu de temps. La prochaine course à Spa sera un défi sur un circuit atypique, mais nous allons continuer à travailler pour faire un pas en avant et nous préparer de plus en plus pour le Mans. »

Charles Milesi (Alpine) :

© Nico Deumille

Tout le travail accompli durant cette première partie de saison est clairement orienté sur Le Mans ?

« Jusqu’au Mans, nous aurons des tests supplémentaires, comme au Castellet. La course de Spa nous permettra d’avoir de meilleures conditions pour le Mans. Nous sommes limités en essais et sur d’autres aspects. Le simulateur nous aidera. Il est très important de finir chaque course avec les deux voitures, car plus nous avons d’informations sur la voiture, plus nous progressons et plus nous arrivons au Mans le mieux préparé possible. »

La fiabilité est un aspect décisif, surtout pour les 24 Heures du Mans, et plus encore avec une nouvelle voiture. Qu’en est-il de l’Alpine A424 ?

« Il y a toujours quelques points qui nous préoccupent, mais globalement, nous avons constaté une bonne fiabilité au Qatar, malgré un moteur cassé lors du prologue. En course, nous n’avons pas rencontré de problèmes. À Imola, la situation était similaire. La voiture accumule progressivement des kilomètres. Le Mans sera le véritable juge de paix. Nous savons que Le Mans est spécifique en termes de fiabilité et que les voitures y sont mises à rude épreuve. Nous devons rester vigilants, avancer étape par étape et éviter de prendre des risques inutiles qui pourraient compromettre la fiabilité au profit de la performance. »

Pour rappel, les deux équipages ont terminé 7e et 11e à Losal, et 13e et 16e à Imola.

Charles Milesi (Alpine) :

© FIA WEC / DPPI

Passionné de sport auto depuis toujours⎥Journaliste depuis 2018⎥Rédacteur en chef d'Endurance24
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

24H du Mans : L’Oreca 07 d’AO by TF aux couleurs de Spike le dragon

24H du Mans : L’Oreca 07 d’AO by TF aux couleurs de Spike le dragon

Pour la première fois dans l’histoire centenaire des 24 Heures du Mans, un dragon va prendre part à la course sur le Circuit de la Sarthe. Spike, la célèbre Oreca 07 Gibson aux couleurs pourpre et orange, sera alignée dans la catégorie LMP2 Pro/Am de la 92e édition...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading