| 10 juin 2022 | par

Antonello Coletta (Ferrari), partie 1/3 : « Une course sans que Ferrari puisse gagner, est une course terne »

© Ferrari

Antonella Coletta, le directeur des activités sportives GT chez Ferrari, nous a accordé un long entretien à la veille des 24 Heures du Mans.

Figure emblématique et non pas moins sympathique de la firme au Cheval Cabré, le Romain a accepté de répondre à toutes nos questions, évoquant ainsi la classique mancelle 2022, l’Hypercar et la nouvelle GT3.

La première partie de l’interview est consacrée à la 90e édition des 24 Heures du Mans, qui verra les Ferrari 488 GTE disputer leur dernière course dans la catégorie LMGTE Pro, avec pour le moment, en ce vendredi matin, une BoP qui n’a pas l’air d’avantager les Italiennes.

« Nous sommes ici pour gagner, » prévient Antonello Coletta, dans un excellent français. « Nous devons faire avec la situation actuelle. Nous n’avons pas une bonne BoP, mais j’espère que la fédération va se rendre compte de la situation et nous avons encore un peu de temps pour avoir une nouvelle BoP pour la course. Je suis confiant envers tout le personnel de la FIA et de l’ACO. Toutes les données qu’ils ont en leur possession suite aux essais libres et aux qualifs sont une bonne base pour changer la BoP de la course, parce que si elle ne change pas, honnêtement ça ne va pas être facile. »

Antonello Coletta (Ferrari), partie 1/3 :

A l’heure actuelle, les discussions sont toujours en cours ?

« Oui, nous avons des discussions, mais je pense que tous les concurrents ont des discussions avec eux. Qu’ils soient devant ou derrière, les concurrents vont discuter. J’ai confiance en la fédération, parce que ce sont les autorités qui vont manager toute la course, qui vont prendre les meilleures décisions pour le spectacle, pour la sportivité, pour avoir une dernière course de GTE Pro avec la plus belle bataille de tous les temps. C’est le but pour nous et pour l’organisateur. Une course sans que Ferrari ne puisse gagner est une course terne. »

La situation a l’air un peu différente en LMGTE Am où deux 488 GTE sont en première ligne ?

« Je ne suis pas sûr. Nous avons fait la pole en Am mais je pense que la situation sera plus compliquée en course qu’en qualifs. L’équilibre est le même et par contre en Am nous avons un adversaire de plus qui n’a pas la chance de courir en GTE Pro, parce qu’Aston est seulement en Am. Il y a donc une variable en plus. Il n’y a certes pas la Corvette mais dans tous les cas nous avons fait la pole, nous sommes heureux du travail fait par AF Corse, donc pour le moment nous espérons bien performer en course.»

Quinze 488 GTE prendront le départ de cette course, Maranello étant le constructeur le mieux représenté dans les classes GT. « Nous sommes certainement ravis d’aligner quinze 488 GTE au départ et de nous rapprocher du record de tous les temps de seize. Je pense que cela prouve que Ferrari est très fiable, que tous les clients apprécient vraiment nos efforts parce que nous sommes là pour toutes les équipes et pilotes en compétition. Cela a toujours été notre engagement. Avoir toutes ces voitures sur le réseau rend également hommage au travail de tout le personnel. »

Rédacteur en chef d'Endurance24 depuis 2018, mon objectif est de développer ce site et d'en faire un média à part entière. J'arpente les circuits européens depuis plusieurs années afin de produire un contenu pertinent, au plus près des acteurs du monde du sport automobile.
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

Victoire du Wayne Taylor Racing aux 6 Heures de Watkins Glen

Victoire du Wayne Taylor Racing aux 6 Heures de Watkins Glen

Le Wayne Taylor Racing s'impose pour la troisième fois de la saison en remportant sur le fil les 6 Heures de Watkins Glen, troisième manche de la Michelin Endurance Cup. L'Acura ARX-05 #10 de Ricky Taylor et Filipe Albuquerque devance de quelques dixièmes seulement...

Suivez les 6 Heures de Watkins Glen en direct vidéo

Suivez les 6 Heures de Watkins Glen en direct vidéo

Suivez les 6 Heures de Watkins Glen, troisième manche de l'IMSA Michelin Endurance Cup en direct vidéo. Le départ de la course sera donné à 16h40 (heure française). L'Acura ARX-05 #60 du Meyer Shank Racing pilotée par Tom Blomqvist et Oliver Jarvis s'élancera de la...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading