| 30 juillet 2022 | par

24H de Spa, H+2 : Mercedes et GetSpeed prennent les commandes, première neutralisation

Le leadership des TotalEnergies 24 Heures de Spa a changé de camps à l’issue de la première vague d’arrêts aux stands, peu après la fin de la première heure.

La course a été neutralisée pour la toute première fois après 1h50 par un Full Course Yellow provoqué par la sortie dans le bac à gravier de la Mercedes-AMG GT3 n°57/Winward, quelque peu aidée par la McLaren n°188/Garage59 dans le virage de Bruxelles. Le temps de sortir l’Allemande de cette mauvaise posture, la plupart des voitures en ont profité pour s’engouffrer dans la voie des stands.

Après l’excellent relais de Klaus Bachler, l’Autrichien a laissé les commandes de la course ainsi que le volant de la Porsche n°54/Dinamic Motorsport à Côme Ledogar, qui a eu du mal à résister aux assauts de Luca Stolz qui s’est emparé de la tête au volant de la Mercedes n°2/AMG Team GetSpeed. Le poleman Raffaele Marciello lui a emboité le pas quelques instants plus tard pour le gain de la 2e place pour le compte de la Mercedes n°88/AMG Team AKKODIS. L’Italien a cependant écopé de 25 secondes de pénalité après avoir reçu 5 avertissements de track limit.

Avant la neutralisation à la toute fin de la deuxième heure de course, Luca Stolz avait eu le temps de s’envoler et creuser un écart de plusieurs secondes qui sera réduit à néant par la Safety Car qui succèdera logiquement au FCY.

Deux Mercedes-AMG GT3 occupent donc les deux premières places du classement général, la n°2 devant la n°88, devant également deux Porsche 911 GT3 R, la n°221/GPX Racing et la n°54/Dinanmic Motorsport. La Ferrari 488 GT3 n°71/Iron Lynx se maintient dans le top 5.

A noter le premier abandon de cette course de l’Audi R8 LMS GT3 n°26 de Saintéloc Racing. Au volant de cette dernière, César Gazeau a perdu les commandes de sa monture dans Blanchimont et a ensuite heurté violemment le mur. Même si le jeune Français a pu rentrer dans les stands, les dégâts étaient trop importants pour poursuivre l’épreuve.

Rédacteur en chef d'Endurance24 depuis 2018, mon objectif est de développer ce site et d'en faire un média à part entière. J'arpente les circuits européens depuis plusieurs années afin de produire un contenu pertinent, au plus près des acteurs du monde du sport automobile.
À propos de l'auteur, Florian Defet

Les articles similaires

Les derniers articles

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

IMSA : Quatre LMDh en piste sur le circuit de Road Atlanta ce lundi

Présentes en exposition dans le paddock de Petit Le Mans le week-end dernier, quatre LMDh ont pris la piste ce lundi à Road Atlanta. Voir les modèles différents en cours de développement rouler simultanément sur le même circuit est loin d’être une évidence. Pourtant,...

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Vidéo : le teaser officiel du centenaire des 24 Heures du Mans !

Dans huit mois, les 10 et 11 juin 2023, les 24 Heures du Mans célébreront leurs cent ans d’existence. En attendant ce grand rendez-vous qui s’annonce grandiose, l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé le teaser officiel de l’édition 2023 de la classique...

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Premier roulage pour le Team WRT et Valentino Rossi avec la BMW M4 GT3

Au lendemain de la finale du GT World Challenge Europe, le Team WRT a éprouvé la BMW M4 GT3 pour la première fois à Barcelone. La collaboration entre BMW et l’écurie belge a donc véritablement débuté ce lundi par cette journée de roulage durant laquelle le pilote...

Annonces

Soyez au courant des dernières actualités du monde de l'Endurance par mail !

Loading