© Toyota Gazoo Racing

Toyota Gazoo Racing, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley remportent les 6 Heures de Spa et la première course de l’ère Hypercar du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. 

La Toyota GR010 Hybrid #8 n’aura pas connu une course facile avec plusieurs pénalités durant les 6 heures de course, la première pour une erreur de l’équipe lors d’un ravitaillement, et la seconde suite à un contact avec la Porsche 911 RSR #91 au virage du Bus Stop. Sébastien Buemi enrichi son palmarès, avec cette 18e victoire en Championnat du Monde d’Endurance pour le pilote suisse.

Les vainqueurs des 24 Heures du Mans 2020 devancent l’Alpine A480 #36 du Alpine ELF Matmut qui aura mené à plusieurs reprises et réalisé une course solide. Nicolas Lapierre, André Negrao et Matthieu Vaxivière n’auront pas démérité mais une crevaison lente dans la dernière heure aura mis à mal tous les espoirs de l’écurie française de décroché une première victoire dans la catégorie reine de l’endurance.

En lice pour la victoire à la mi-course, la Toyota GR010 #7 de Kamui Kobayashi, Mike Conway et José Maria Lopez a perdu toutes ses chances quand Kobayashi est partie à la faute au virage 10, en allant se tanker dans le bac à gravier à deux heures de l’arrivée. Les champions du Monde en titre montent sur la troisième marche du podium à un tour des vainqueurs.

© Nico Mombaerts – AdrenalMedia

Victoire United Autosports dans la catégorie LMP2 avec l’Oreca 07 #22 pilotée par Filipe Albuquerque, Phil Hanson et Fabio Scherer. Malgré une pénalité dans la cinquième heure de course, l’avance prise par les trois hommes depuis le départ aura permis au team anglo-américain de conserver sa première place. 

Jota Sport place ses deux Oreca 07 sur le podium de la catégorie avec la deuxième place pour la #28 de Tom Blomqvist, Sean Gelael et Stoffel Vandoorne devant la #38 de Roberto Gonzalez, Antonio Felix Da Costa et Anthony Davidson.

Quatrième et première place des LMP2 Pro-Am pour l’Oreca 07 #29 du Racing Team Nederland. Giedo Van Der Garde a tenu tête à Phil Hanson en début de course avant de laisser le relais à Fritz van Eerd avant la fin de la deuxième heure de course. 

Pour leurs débuts en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, Inter Europol Competition place l’Oreca 07 #34 de Jakub Smiechowski, Renger Van der Zande et Alex Brundle dans le top 5 de la catégorie LMP2 devant l’Oreca 07 #21 du team DragonSpeed de Henrik Hedman, Juan Pablo Montoya et Ben Hanley.

Dans le coup depuis le début du week-end, l’Aurus 01 #26 du G-Drive Racing a du abandonner après une fuite d’huile alors qu’elle occupait la deuxième place entre les mains de Franco Colapinto. Roman Rusinov, Nick de Vries et Franco Colapinto seront de retour en FIA WEC pour les 24 Heures du Mans puisque la voiture n’est pas engagée à l’année dans le championnat.

Course compliquée également pour l’Oreca 07 du Team WRT qui a connu des soucis d’embrayage. L’écurie belge n’aura pas lâché et voit le drapeau à damier afin d’engendrer un maximum d’expérience pour la suite du championnat avant de voir plus loin, avec la catégorie LMDh avec Audi dès 2023.

La seule Ligier JS P217 engagée n’aura pas pris le départ des 6 Heures de Spa après une fuite d’essence survenu avant le départ de la course. Dommage pour Miroslav Konopka, Thomas Jackson et Darren Burk. 

© Porsche

C’est une course sans fausse note pour Kévin Estre et Neel Jani qui imposent la Porsche 911 RSR #92 du Porsche GT Team dans la catégorie GTE Pro. Le duo franco-suisse devance de plus de trente secondes les deux Ferrari 488 GTE du team AF Corse avec la deuxième place pour la #51 d’Alessandro Pier Guidi, James Calado et la troisième place pour la #52 de Daniel Serra et Miguel Molina. 

La Corvette C8-R aura connu une course calme avec la quatrième place pour Antonio Garcia et Oliver Gavin à son volant. Le britannique courrait pour la dernière fois en compétition puisqu’il a décidé de prendre sa retraite après ces 6 Heures de Spa. 

Après une crevaison suite à un contact avec la Toyota GR010 Hybrid #8, Gianmaria Bruni et Richard Lietz ferme le classement de la catégorie GTE Pro avec la Porsche 911 RSR #92 du Porsche GT Team.

© Gabi Tomescu – AdrenalMedia

AF Corse s’impose dans la catégorie GTE Am avec la victoire pour la Ferrari 488 GTE #83 de François Perrodo, Nicklas Nielsen et Alessio Rovera. La Ferrari noire et blanche aux couleurs de la Bretagne, terre d’origine de François Perrodo devance de 45 secondes l’Aston Martin Vantage GTE/TF Sport #33 de Ben Keating, Dylan Pereira, Felipe Fraga et la Ferrari 488 GTE #47 du Cetilar Racing pilotée par Roberto Lacorte, Giorgio Sernagiotto et le jeune Antonio Fuoco.

La seconde Ferrari 488 GTE/AF Corse, la #54 de Thomas Flohr, Francesco Castellacci et Giancarlo Fisichella échoue au pied du podium devant Porsche 911 RSR #88 du Dempsey-Proton Racing d’Andrew Haryanto, Marco Seefried et Alessio Picariello qui complète le top 5. La #88 occupait la troisième place à cinq minutes de l’arrivée, mais elle a écopé d’une pénalité drive througt en fin de course qui lui fit perdre le podium.

Retrouvez le classement complet des 6 Heures de Spa 2021 en cliquant ICI. Rendez-vous dans un mois et demi, les 11, 12 et 13 juin prochains pour les 8 Heures de Portimao, au Portugal, en espérant une course aussi palpitante dans toutes les catégories.