© Ferrari

Les 6 Heures de Monza, troisième manche de la saison de FIA WEC dont le départ a été donné Enrico Galliera, directeur marketing de chez Ferrari, se sont soldées par une victoire et un podium pour la marque au cheval cabré. François Perrodo, Nicklas Nielsen et Alessio Rovera se sont imposés en GTE Am avec la Ferrari 488 GTE EVO #83 d’AF Corse, alors qu’Alessandro Pier Guidi et James Calado on terminé deuxième en GTE Pro, avec la #51.

En GTE Pro c’est une bataille intense qui a duré six heures entre la Ferrari #51 et la Porsche #92 de Kévin Estre et Neel Jani. C’est finalement la Porsche qui en est sortie victorieuse, malgré tous les efforts de Pier Guido.  La Ferrari a du réalisé un « splash and dash » à seulement trois minutes du drapeau à damier, permettant à la #91 de franchir la ligne avec 32 secondes d’avance. Miguel Molina et Daniel Serra ont conclu les 6 Heures de Monza en 4ème position, à seulement trois secondes du podium. L’équipage de la voiture #52 a livré une course très intense en duel avec la Porsche #91 de Bruni et Lietz. Avec ces résultats, Ferrari reste en tête du classement au championnat des constructeurs.

Deuxième victoire de la saison en GTE Am pour la Ferrari #83 ! Parti dernier en raison d’une pénalité infligée à la suite des qualifications, Alessio Rovera est très vite remonté dans le groupe de tête. Il a ensuite passé le relais à François Perrodo avant de reprendre le volant à la mi-course. L’Italien a ensuite donné le volant de la #83 à Nicklas Nielsen, dont les deux relais très rapides lui ont permis de passer le premier sur la ligne, offrant à l’équipe italienne une nouvelle victoire après celle de Spa-Francorchamps en mai dernier. La course a été plus mitigée pour les autres Ferrari. Alors que la #54 de Flohr, Fisichella et Castellacci a terminé 7ème et l’équipage des « Iron Dames » 8ème, les GT italiennes étaient bien placées au début de la course. Le résultat final a été affecté par la malchance dans les phases de voiture de sécurité et de Full Course Yellow, qui ont également fait reculer la troisième Ferrari d’AF Corse, confié à Mann, Ulrich et Vilander, en 10ème position. Les 11ème et 12ème places reviennent aux 488 GTE de Cetilar Racing, toujours leader du championnat en GTE Am, et Rinaldi Racing, tandis que la deuxième voiture d’Iron Lynx, la #60, a été contrainte à l’abandon.

Les Ferrari 488 GTE EVO vont maintenant prendre la route de la Sarthe pour les 24 Heures du Mans, dont le départ sera donné le samedi 22 août par John Elkann, président de Ferrari.

James Calado a confié : « C’est l’une des deuxièmes places les plus amères de ma carrière… Nous voulions gagner, mais les Porsche avaient un peu de marge, alors nous avons essayé une stratégie différente. Il nous manquait un tour ou deux de carburant pour nous battre pour la victoire. Nous avons tenté notre chance en espérant un Full Course Yellow à la fin, mais cela n’a pas été le cas, alors félicitations à eux pour leur victoire sur nos terres. La deuxième place nous donne de précieux points au championnat avant les 24 Heures du Mans ».

Nicklas Nielsen a quant à lui déclaré : « C’était une super course ! J’ai pris le relais en premier, comme à Spa. Les gars ont fait un excellent travail. Alessio a fait une rentrée en piste impressionnante, et François a été efficace dans ses relais… Depuis hier, on savait que la voiture était puissante. Nous avons réussi à exploiter son potentiel et pouvons nous réjouir de cette victoire à domicile. »