Hypercars et LMP2 cohabiteront en piste dès septembre 2020, en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

Les équipes techniques ACO et FIA n’ayant pas souhaité affecter l’homologation du châssis, la puissance de leur moteur a été revue à la baisse avec 30 kW, environ 40 chevaux, de moins. Le moteur V8 Gibson ne délivrera donc plus 600 ch, mais 560 ch.

« Ces décisions permettent de limiter les coûts » précise l’Automobile Club de l’Ouest.