© Marc de Mattia / DPPI

Les 4 Heures du Castellet qui se déroulaient hier ont marqué le début de la saison 2019 de l’European Le Mans Series. Parmi les dix-huit prototypes LMP2 engagés sur le plateau de quarante-et-une autos, près de onze d’entre eux étaient des Oreca 07. Après avoir maîtrisé la course tout du long, les prototypes varois ont signé un triplé à domicile, synonyme de 75ème victoire en LMP2 pour le constructeur français.

Partie 5ème sur la grille de départ avec James Allen à son volant, l’Oreca de DragonSpeed a su se hisser dès le début de la course aux avant-postes. Grâce au travail de Ben Hanley, Henrik Hedman et James Allen, l’équipe a su conserver son leadership pour franchir la ligne d’arrivée en première position.

Longtemps en lutte pour la victoire, une crevaison lente a anéanti toutes les chances de l’Oreca 07 de Duqueine Engineering. L’équipe termine tout de même en 2ème position devant l’Oreca #28 d’IDEC Sport, auteure d’une course remarquable. G-Drive Racing, qui était parti en pole position, n’a pas su conserver son avantage et a échoué au pied du podium avec son Aurus 01 (Oreca 07 rebadgée).

Après une course plus que disputée et mouvementée, les prototypes Oreca ont montré une grande fiabilité puisqu’ils ont tous rallié l’arrivée. On retrouve au classement final un top 5 100% Oreca et on dénombre 8 prototypes Oreca aux 10 premières places.

Les Oreca 07 retrouveront la scène européenne en mai prochain à l’occasion des 4 Heures de Monza, en Italie.