La saison 2019 du Graff Racing reprenait ce week-end à l’occasion de la manche inaugurale de l’Ultimate Cup Series sur le circuit d’Estoril au Portugal. L’écurie dirigée par Pascal Rauturier y engageait deux LMP3, une Ligier JS P3 et une Norma M30.

Partie depuis la onzième position sur la grille de départ, la Ligier JS P3 #6 d’Émilien Carde a effectué une belle remonté dans le classement lors du premier relais du normand, avant que ses équipiers Didier Beck et Nicolas Chartier ne prennent le relais. Les deux gentlemen ont maintenu la voiture aux avant-postes grâce à un bonne stratégie. La Norma termine en quatrième position à l’issue des quatre heures de course.

De son coté, la Norma M30 #9 de Éric Trouillet et Luis San Juan termine en septième position, et première Norma M30 au classement général après s’être élancée en septième position. Quelques soucis de coupures moteur qui ont occasionné des arrêtes aux stand imprévus ont malheureusement empêché l’équipage d’espérer un podium au classement général. 

En monoplace, Franck Gauvin et Thomas Mialane ont arpenté les 4182m du mythique circuit portugais au volant de Formule Renault 2.0. Les deux pilotes ont participé aux trois courses du week-end avec à la clé plusieurs podiums en courses 1 et 3 (P1 et P3 en Gentleman Driver pour Franck Gauvin et P3 au général pour Thomas Mialane).

“Les résultats sont très encourageants, déclare Pascal Rauturier, team manager du Graff Racing. Thomas Mialane pour son premier week-end de course automobile monte sur la troisième marche du podium, deux podiums pour Franck Gauvin en catégorie Gentleman. En Proto, très bon week-end pour la Ligier avec un excellent travail d’Émilien Carde en course. Le résultat n’est malheureusement pas à la hauteur de nos attentes pour les deux Norma. La progression fut retardée par des problèmes de pression d’essence pour la N. 9 et une sortie de piste pour la #7.”

Prochain rendez-vous de l’Ultimate Cup Series pour toute l’équipe Graff Racing sur le circuit de Dijon-Prenois les 26, 27 et 28 avril prochains.