Un plateau renforcé pour la quatrième épreuve de la Ligier European Series à Monza

© Ligier European Series / DPPI Images

Pour la quatrième et avant-dernière manche de la Ligier European Series sur le très rapide circuit de Monza en Italie les 9-10 octobre, un plateau conséquent de quinze bolides, composé de 10 Ligier JS2 R et 5 Ligier JS P4, est attendu. De nouvelles équipes font le déplacement pour cette épreuve qui promet de belles batailles en piste. 

Ligier JS2 R : Sébastien Baud et Cool Racing toujours en tête de la catégorie

Après son hold-up du premier Heat au Castellet en juillet avec une victoire à chaque course, Sébastien Baud a répété sa performance au volant de la Ligier JS2 R #74 de Cool Racing lors du troisième Heat les 28-29 août sur ce même circuit. De quoi lui permettre de se ménager une avance confortable au classement provisoire de la catégorie avec 133 points au compteur.

Avec quatre courses au programme, la bataille pour le titre n’est pas encore gagnée et Sébastien devra faire face à des adversaires coriaces. L’équipe M Racing et la Ligier JS2 R #66 emmenée par Erwan et Natan Bihel occupent actuellement la deuxième place du classement avec 80 points. Le duo père-fils a fait preuve d’une très belle régularité depuis le début de la saison et pourrait bien renverser la tendance à Monza.

Avec 69 points, l’équipe HRC et la Ligier JS2 R #38, pilotée de nouveau par Fabien Michal, et Hervé Roger pour ses débuts en Ligier European Series, pourraient également tirer leur épingle du jeu. Arctic Energy et son duo de pilotes russes Nerses Isaakyan et Sergey Egorov au volant de la #17 occupent quant à eux la quatrième place du classement provisoire, à seulement 7 points de l’équipe française.

Même s’il leur sera plus difficile de remonter dans le haut du classement, rien n’est encore joué pour les autres bolides : chez M Racing et la #86 de Mathieu Martins et la #69 de Laurent Millara, chez MV2S Racing et la #45 de Mikhaïl Makarovskii et Victor Shaytar, et la #46 d’Antoine Chapus et son nouveau coéquipier, Gaëtan Essart, ainsi que chez CD Sport et la JS2 R #30 du duo Claude Dégremont – Baptiste Berthelot.

Si TM Evolution et ses Ligier JS2 R #25 et #11 ne seront pas présents à Monza, l’équipe Sub5Zero Motorsports alignera sa Ligier JS2 R #32 pour la première fois en Ligier European Series. Au volant Andreas Ritzi et Riccardo Di Persia. « Nous avons décidé de participer à la manche de Monza car il s’agit d’une course à domicile, explique Domenico Schiattarella. Notre objectif en tant que coach est d’entraîner des jeunes talents mais aussi des gentlemen drivers avec notre équipe Sub5Zero Performance Driving Academy. Avec mon partenaire et gentleman driver Andreas Ritzi, nous avons décidé de donner sa chance à un très jeune talent comme Riccardo Di Persia qui courra avec Andreas. La Ligier European Series est très compétitive et c’est le terrain de jeux idéal pour propulser nos pilotes à un niveau supérieur. »

Ligier JS P4 : Trois nouvelles équipes prêtes à corser le duel pour le titre entre HP Racing Team et Milo Racing

Avec trois victoires et cinq podiums, l’équipe HP Racing Team et la Ligier JS P4 #50 emmenée par Andrea Dromedari sont en tête du classement de la catégorie avec 123 points. L’équipe et son pilote 100% italiens sont prêts à défendre le titre sur leur terre natale.

Grande absente du dernier Heat au Castellet, l’équipe belge Milo Racing n’a cependant pas dit son dernier mot. Avec 83 points à son actif, Kévin Balthazar au volant de la #81 fera tout pour rafler la mise.

Mais les deux leaders de la catégorie devront composer avec trois nouveaux équipages qui pourraient bien tenter de leur ravir la victoire. L’équipe anglaise RAW Motorsport fera son retour. Elle avait fait le déplacement avec la Ligier JS P4 #27 des frères Ferguson à Spa-Francorchamps avant de devoir déclarer forfait suite aux mesures sanitaires imposées par le Royaume-Uni. « On espère cette fois-ci que nous ne rencontrerons pas d’obstacles de dernière minute nous empêchant d’aller à Monza, mais qui sait dans cette folle période, confie Andrew Ferguson ? Jeremy et moi avons roulé à Monza plusieurs fois dans une Radical SR8, donc nous connaissons bien le circuit. Pour le moment notre projet est de participer à toute la saison en 2021 avec RAW Motorsport et de rouler également avec notre LMP3 en Ultimate Cup Series. On espère en 2022 passer en Michelin Le Mans Cup ! » L’équipe espère également participer à la finale à Portimao en fonction de l’évolution des mesures sanitaires.

A ses côtés, MV2S Racing alignera, en plus de ses Ligier JS2 R, une Ligier JS P4, la #14. Au volant un nouveau duo père-fils, Franck et Alex Marchois. Une première dans cette catégorie pour l’équipe MV2S Racing et pour les pilotes également. « Franck est un amoureux de l’Italie, explique Stéphane Roux, le Team Manager de MV2S Racing. Il a déjà roulé avec nous en Mitjet 2 litres et Mitjet Supertourisme et voulait se faire plaisir en roulant à Monza et en tentant l’expérience au volant d’un sport-prototype. Alex a déjà roulé lors de la première manche sur la Ligier JS2 R #46 et ce sera également sa première au volant de la JS P4. Une belle opportunité pour toute l’équipe de découvrir la Ligier JS P4. »

L’équipe italienne Monza Garage qui roule notamment en LMP3 et GT fera son arrivée dans le championnat avec la Ligier JS P4 #88 pilotée par l’Italien Federico Leo, un habitué des GT et l’Australien John Corbett, qui roulait en 2019 sur une Ligier JS P3 et une Ligier JS P217. « Je suis sincèrement convaincu que le futur du sport automobile va dépendre de plus en plus des journées track days premiums et des séries pour gentlemen drivers, les signaux sont forts et viennent de tous les continents, commente Alessandro Breveglieri, le Team Manager de Monza Garage. La série monomarque Ligier suit cette tendance et nous sommes heureux de participer à notre première course avec la JS P4 pour la manche de Monza. Nous regardons pour participer à une autre manche dans un futur proche. »

Avec quinze voitures en piste, des nouvelles équipes et des pilotes de divers horizons, le niveau s’annonce relevé et les batailles en piste nombreuses.

Le Monza Heat commence vendredi 9 octobre à 10h40 avec la séance d’essais libres d’une heure. Les deux séances de qualifications de vingt minutes qui déterminent les grilles de départ de chaque course sont prévues vendredi après-midi à 14h20 et 16h30. Les deux courses d’une heure sont organisées samedi matin à 10h50 et samedi après-midi à 14h50.

D’après le communiqué de presse.

Retrouvez la liste des engagés complète ICI.