L’homogénéité de l’équipage de la Ligier JS P320 #88 du Team Virage leur a permis de signer la pole position grâce à la meilleure moyenne établie en 1:34.119. Les écarts serrés à l’issue des qualifications laissaient présager d’une course très disputée ce samedi soir.

Le départ est ainsi donné en fin d’après-midi alors que la luminosité baisse peu à peu sous un ciel couvert, sans risque de pluie. Le poleman Miguel Cristovao prend un bon et conserve l’avantage face à Maurice Smith et la Ligier #69 du Cool Racing. Derrière, la bataille fait rage entre les Duqueine D08 #73/TS Corse de Pietro Peccenini et #21/DB Autosport de Lionel Robert. Ce dernier se défait du pilote italien dès les premiers virages et se lance à la poursuite de la 2e place.

Alors 2e, Maurice Smith part en tête-à-queue après 45 minutes de course dans la chicane du Nürburgring. Les roues arrière sont dans le bac à gravier et la voiture ne peut repartir par ses propres moyens. La voiture de sécurité intervient et les pilotes s’engouffrent dans les stands pour un premier arrêt. Avec aucune pénalité d’équilibrage des équipages à purger du fait de la classification Bronze des deux pilotes DB Autosport et sans passer par la case ravitaillement, c’est la Duqueine #21 qui ressort en tête de la course avec Stéphane Panepinto au volant, au terme de la première heure. Dans le même temps, Team Virage écope d’un drive through pour dépassement sous drapeau jaune.

Une autre course débute alors pour l’équipage de la Ligier #88 du Team Virage qui doit s’employer pour revenir sur la Duqueine #21/DB Autosport. Cette dernière, qui n’avait pas ravitaillé, doit repasser par les stands avant ses concurrentes et retombe à la 3eplace. C’est alors brièvement la Norma M20 FC #221/DB Autosport qui mène la danse, avant de voir la Ligier #88 retrouver le sommet de la hiérarchie.

Au gré des arrêts aux stands, Team Virage et DB Autosport s’échangent le leadership, mais le travail remarquable effectué en piste par Julian Wagg, puis Alessandro Ghiretti, sans oublier l’excellent premier relais de Miguel Cristovao leur permet de s’imposer à l’issue des 4 heures et de 142 tours, dont 89 bouclés en tête. C’est la deuxième victoire de la saison pour cet équipage du Team Virage qui réalisé un week-end parfait avec le meilleur tour en course à mettre au crédit d’Alessandro Ghiretti en 1:32.476.

La deuxième place a une saveur de victoire pour Lionel Robert et Stéphane Panepinto qui s’imposent dans la classe Ultimate (réservée aux équipages Bronze) pour le compte de la Ligier #21/DB Autosport.

Du haut de ses 16 ans et pour sa toute première course en sport automobile, Antoine Doquin a fait forte impression en signant d’excellents chronos et signe d’ailleurs le deuxième meilleur tour en course. Il termine sur le podium aux côtés de Maurice Smith avec la Ligier #69 du Cool Racing.

ANS Motorsport n’a pas perdu une seule victoire en CN cette saison et ce sont Xavier Fort et Jean-Philippe Jouvent qui l’emportent après avoir bataillé avec Daniel Bassora et Lucas Valkre en début de course. Malheureusement pour ces deux derniers, des ennuis mécaniques survenus sur la Norma #221/DB Autosport les ont exclus de la lutte pour la victoire.

La catégorie UTCR a quant à elle été remportée par Hervé Baujuau à bord de la Volkswagen Golf TCR #49 de R-Breizh Competition.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.