Ultimate Cup Series - Magny-Cours 2, GT End. : Visiom domine de bout en bout

© Victor Laroche

Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet sont imbattables dans l’exercice des qualifications. Aucun pilote de la Ferrari 488 GT3 Evo #1/Visiom n’a terminé en tête d’une session qualificative, mais leur régularité s’est résultée par une troisième pole position consécutive.

Le départ de cette course de 4 heures du GT Endurance est donné à 14h15 dans de très bonnes conditions climatiques. Thierry Perrier est chargé de prendre le départ au volant de la Ferrari #1 en pole, avec à ses côtés sur la première ligne, Franck Thybaud et la Renault R.S. 01 #45/AB Sport Auto. Le pilote de la Ferrari prend un très bon départ qui lui permet de conserver l’avantage.

Parti de la voie des stands, Bruce Lorgere-Roux remonte peu à peu dans la hiérarchie. Il remonte jusqu’à la 4e place au volant de la Renault #17/R-Breizh Competition au bout de 3 tours, puis se lance à la poursuite de la Milan Petelet et la Lamborghini Super Trofeo #666/ABM, évoluant dans la catégorie UGT, 3e du général.

Le moteur de la Vortex #134 fait des siennes et Pierre Fontaine est au ralenti. En continuant en piste, il sème de l’huile sur la piste dans la remontée jusqu’au Château d’eau avant de s’arrêter quelques mètres plus loin. Lucien Crapiz s’est d’ailleurs fait piéger en passant sur l’huile et est parti en tête-à-queue. La Renault #45 a terminé dans le bac à gravier du Château d’eau, provoquant l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Cette période de neutralisation engendre les premiers arrêts aux stands.

La course est relancée après 20 minutes derrière la voiture de sécurité. Suite aux déboires de ses rivales françaises, la Ferrari 488 GT3 #1 a accentué son avance, comptant plus de deux tours d’avance à l’issue de la première heure. Les trois prochaines heures n’y changeront rien, Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet s’imposent donc après avoir bouclé les 132 tours en tête ! L’équipage de la Ferrari #1 remporte une deuxième victoire consécutive et prend l’avantage au championnat face à Franck Thybaud, Lucien Crapiz et Eric Cayrolle qui terminent deuxièmes avec la Renault R.S. 01 #45/AB Sport Auto.

Avec une troisième place au classement général, Milan Petelet, Stéphane Louard et Simon Escallier s’assurent de la victoire dans la catégorie UGT. C’est un sans-faute pour ABM et son équipage de la Lamborghini #666 depuis le début de saison. Une catégorie qui a été très disputée puisque la Vortex #136 était une sérieuse prétendante à la victoire. Philippe Bonnel, Nicolas Nobs et Julien Febreau terminent à 25 secondes des vainqueurs UGT.

Seule en lice suite à l’abandon de sa rivale avant le départ, l’Opel Astra TCR de Turbo 2000 Sport s’est imposée dans sa catégorie UTCR.

3H Endurance, UGTC : de la pole à la victoire pour Pierre Martinet, Gérard Tremblay et Victor Blugeon (Pierre Martinet by Alméras)

Comme depuis le début de la saison, les concurrents de la catégorie UGTC disputent la course de GT Endurance, mais s’arrêtent au bout de 3 heures. Cette troisième épreuve de la saison a été remportée d’une main de maître par l’équipage de la Porsche 911 GT3 Cup #71 de Martinet by Alméras, composé de Pierre Martinet, Gérard Tremblay et Victor Blugeon.

Après s’être élancée de la pole position, la Porsche #71 n’a pas eu à lutter pour conserver le leadership et la course n’a été qu’une simple formalité pour ce trio qui, à l’issue de 92 tours, s’impose avec le record du tour à la clé, établi par le jeune et talentueux Victor Blugeon. Sébastien Baud et Christophe Kubryk terminent deuxièmes pour le compte de la Ligier JS2 R #74 du Cool Racing.

Retrouvez le classement complet de la course ICI et le classement spécifique UGTC ICI.