Quinze prototypes sont réunis sur la grille de départ pour cette dernière course de 4 heures. Les conditions météorologiques ne sont pas au rendez-vous avec de la pluie et de grosses rafales de vent qui perturbent le départ. Il s’effectue donc derrière la voiture de sécurité.

Plusieurs voitures en profitent d’ailleurs pour effectuer l’une de leur pénalité liée à l’équilibrage des équipages, à commencer par le poleman, Matthias Kaiser, sur la Ligier JS P3 n°26 du Wimmer Werk Motorsport. Du côté de David Droux, deuxième au volant de la Norma M30 n°7/Realteam, on préfère continuer en piste et cela leur permet tout de même de mener plus de la moitié de la course.

© Hugues Laroche / Ultimate Cup Series

Parmi les équipes qui se sont arrêtées lors des premiers tours, Graff s’en sort très bien puisque l’équipage de sa Norma n°9, composé de Luis Sanjuan et Eric Trouillet, ayant moins de secondes à passer dans les stands, remonte progressivement dans la hiérarchie. Les deux hommes pointent au deuxième rang à mi-course. Alors que la Norma n°7 de tête ravitaille une deuxième fois, à la fin de la deuxième heure, la Norma n°9 récupère les commandes.

© Hugues Laroche / Ultimate Cup Series

A l’amorce de la dernière heure, Eric Trouillet est en tête avec plus de 30 secondes d’avance sur Sébastien Page. Ce dernier est victime d’un problème mécanique qui vient ruiner la course de la Norma n°7. La fin de course est animée avec Maxime Robin qui aligne les excellents chronos, au volant de la Norma n°72 de TFT. Le jeune sarthois a le leader en ligne de mire mais le drapeau à damier s’abaisse sur la Norma n°9 alors que la Norma n°72 échoue à seulement 373 millièmes… quel finish ! Les champions 2019 du Challenge Proto, Vincent Capillaire et Matthias Kaiser (Ligier n°26/Wimmer Werk Motorsport) terminent sur la troisième marche du podium.

© Hugues Laroche / Ultimate Cup Series

La victoire d’Eric Trouillet et de Sébastien Page prouve l’efficacité de l’équilibrage des équipages puisque ce sont bels et bien deux pilotes Bronze (classe Ultimate) qui s’imposent au classement général.

© Hugues Laroche / Ultimate Cup Series

Andrea Dromedari et Marzio Moretti sont venus à bout des 4 heures de course, au volant de la Ligier JS P4 n°450 du HP Racing Team.

D’après le communiqué de presse.