Ultimate Cup - Le Castellet, GT Endurance : une Renault peut en cacher une autre !

© Hugues Laroche

Les qualifications du GT Endurance qui s’étaient disputées dans des conditions très pluvieuses samedi sur le Circuit Paul Ricard, ont été dominées par l’équipage de la Renault R.S. 01 #5/AB Sport Auto, composé de Franck Dezoteux et Stéphane Tribaudini, rejoint par Charles-Henri Samani et Emmanuel Collard en première ligne, avec la Mercedes-AMG GT3 #83/Racetivity.

Le départ de cette première course de la saison 2021 du NAPA GT-Touring Endurance est donné ce dimanche à 10h45, sous un magnifique ciel bleu. A noter que cette année, toutes les catégories vont au bout des 4 heures de course

C’est dans le dernier tour de course que la victoire finale de cette course s’est jouée avec une passe d’armes entre les deux Renault R.S. 01 d’AB Sport Auto. Au jeu des différentes stratégies et des arrêts aux stands obligatoires, au nombre de 5, plus les ravitaillements, à effectuer, les débats se sont animés dans la dernière heure.

Le début de course a été dominée par David Hallyday sur la Ferrari 488 GT3 #1/Visiom championne en titre, en menant la course durant 40 tours ! Les différentes stratégies se sont ensuite mises en place et Visiom a perdu du temps au ravitaillement à cause d’une pompe défectueuse. Le temps perdu a finalement été compensé durant la course, mais cela n’a pas permis à Jean-Paul Pagny et Jean-Bernard Bouvet d’être en mesure de se battre pour la victoire dans le money time.

Outre la Mercedes-AMG GT3 #83 qui s’est rapidement débarrassée de ses arrêts obligatoires, les deux Renault R.S. 01 #45 et #5 ainsi que la Ferrari 488 GT3 #1 ont attendu le dernier moment, dans la dernière demi-heure.

A l’issue de tous les arrêts, à quelques minutes de la présentation à damier, Franck Dezoteux est en tête au volant de la #5 grâce à une course très bien maîtrisée également par le talentueux Stéphane Tribaudini. Cependant, une Renault peut en cacher une autre puisque c’est Eric Cayrolle qui mène la charge au volant de la voiture sœur #45, qu’il partage avec Franck Thybaud.

Ultimate Cup - Le Castellet, GT Endurance : une Renault peut en cacher une autre !

Podium GT Classe 3A © Hugues Laroche

Les deux hommes sont roues dans roues jusque dans le dernier tour où Eric Cayrolle s’infiltre et s’empare de la tête pour s’imposer au terme de 4 heures et 151 tours. Franck Dezoteux a concédé 7 dixièmes sur la ligne d’arrivée. La Ferrari du trio Pagny/Hallyday/Bouvet termine sur la troisième marche du podium, à 20 secondes des vainqueurs. Malgré le meilleur tour en course établi par Emmanuel Collard, la Mercedes-AMG #83 termine au pied du podium.

Ultimate Cup - Le Castellet, GT Endurance : une Renault peut en cacher une autre !

© Hugues Laroche

Si la lutte en GT Classe 3A était passionnante, la course a également été très palpitante dans les autres catégories, à commencer par la Porsche Cup. Christian et Victor Blugeon, accompagnés par Stéphane Louard se sont imposés sur la Porsche #666/ABM au terme d’une course sans la moindre faute. La deuxième Porsche alignée par ABM a longuement été candidate pour la victoire, mais a connu quelques déboires dont une crevaison et une pénalité pour non-respect du temps minimum d’un pilote. Milan Petelet, Sébastien Poisson et Sébastien Dussolliet terminent néanmoins deuxièmes avec la Porsche #911 et offrent le doublé à ABM. A noter la belle performance d’Arthur Mathieu qui disputait sa première course d’endurance en GT, à seulement 17 ans, et qui termine 3e de la catégorie avec Sébastien Guerrini.

L’équipage de la Volkswagen Golf TCR #11 de Code Racing Development s’impose en UTCR.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.