Une course d’endurance débutant sous le soleil et s’achevant dans la pénombre, il y avait comme un parfum de 24 Heures du Mans sur le Circuit Bugatti.

Les 23 équipages en lice ont emparé la grille de départ pour s’élancer peu après 18h, sous l’impulsion de la Ferrari 488 GT3 Evo #1 de Visiom, dont le trio Jean-Paul Pagny/David Hallyday/Jean-Bernard Bouvet a signé la pole position quelques heures plus tôt.

David Hallyday est au volant de l’Italienne pour le départ et prend une très bonne impulsion à l’extinction des feux, suivi par Franck Dezoteux sur la Renault R.S. 01 #5/AB Sport Auto – ITBC, Arnaud Pierre sur la Porsche 911 GT3 R #76/IMSA et la Renault #45/AB Sport Auto. Pendant que la lutte fait rage pour la troisième place en début de course, David Hallyday essaye de prendre le large en tête.

Près de 10 minutes après le coup d’envoi de la course, les débats sont interrompus par un Full Course Yellow ; le premier d’une longue série. En effet, ces périodes ont rythmé les 4 heures de course et les incidents, ainsi que les pénalités ont ensuite fait le reste.

Malgré une crevaison au virage du raccordement à un peu plus d’une heure de l’arrivée, la Porsche 911 GT3 R #76, alors en tête, a triomphé au terme de 131 boucles. Raymond Narac et Arnaud Pierre n’ont pas ménagé leur effort pour l’emporter lors de cette première pige en Ultimate Cup Series face à l’équipage de la Ferrari 488 GT3 Evo #1. Au volant de cette dernière, Jean-Paul Pagny, David Hallyday et Jean-Bernard Bouvet peuvent nourrir des regrets en échouant à 16 secondes des vainqueurs. Même s’il s’agit du meilleur résultat du trio depuis le début de saison, la victoire n’a jamais été aussi puisqu’ils ont dû purger trois pénalités de drive through – deux pour excès de vitesse sous FCY et une pour avoir occasionné un accrochage.

UCS - GT Endurance, Le Mans : la Porsche/IMSA de Raymond Narac et Arnaud Pierre s'impose

Malgré 34 tours couverts en tête, la Renault R.S. 01 #5 confiée à Franck Dezoteux et Stéphane Tribaudini, concède plus de 2 tours à l’arrivée et les deux hommes doivent se contenter de la troisième place, synonyme de quatrième podium consécutif. La Renault #45/AB Sport Auto de Franck Thybaud et Eric Cayrolle a connu une sortie de piste qui lui a fait perdre du temps précieux pour espérer jouer le podium…

Et de trois victoires pour la Marc II Mustang #55 de VDS Racing Adventures en GT Classe 3B au terme d’une course rondement menée par Raphaël Van Der Straten et Hary Putz. Belle performance de la Lamborghini Huracan #3/Race Competition Carbone, 2e de cette catégorie, avec une équipage inédit composé de Lucas Valkre, Vincent Congnet et Jean-Christophe David, qui débutait sur cette auto.

ABM poursuit son sans-faute en catégorie Porsche Cup avec la deuxième victoire de la paire Sébastien Dussolliet/Sébastien Poisson, complétée pour l’occasion par Maxime Mainguy sur la 911 GT3 Cup #911.

Réunis pour la première fois en course, le duo père-fils formé par Antoine et Léo Boulay a brillé en remportant la catégorie GT Classe 5B pour le compte de l’Alpine A110 Cup #50 d’Autosport GP.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.

D’après le communiqué de presse.