Parmi les 62 voitures attendues sur la grille des 24 Heures du Mans 2020, trois seront pilotées par les meilleures talents féminins.

On savait déjà que Katherine Legge, Tatiana Calderón et Sophia Flörsch se partageraient le volant de l’Oreca 07 du Richard Mille Racing Team et que Manuela Gostner, Rahel Frey et Michelle Gatting évolueraient cette année encore sur la Ferrari 488 GTE Evo d’Iron Lynx.

Un troisième équipage féminin, également soutenu par la commission FIA Women In Motorsport, sera en lice. Christina Nielsen sera la cheffe de file de la Ferrari 488 GTE Evo engagée par Gear Racing et sur laquelle deux autres femmes prendront le volant.

« Il est très difficile de s’assurer une place au Mans, alors avoir trois équipages féminins sur la grille de départ est une immense réussite », a déclaré Michèle Mouton, Présidente de la Commission FIA WIM, et elle-même gagnante de la catégorie Prototype 2L au Mans 1975. « Il reste encore beaucoup de travail à accomplir, mais je suis convaincue que nos équipages récompenseront la confiance que tout le monde a placée en eux en s’engageant dans ce grand voyage vers l’une des courses les plus emblématiques du calendrier sportif. »