Outre la victoire finale, l’enjeu était double pour certaines équipes et certains pilotes qui évoluent en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

En remportant la 88e édition de la classique mancelle, Toyota Gazoo Racing est sacré Champion du Monde d’Endurance LMP1 de la FIA. Tout reste encore ouvert pour le titre Pilotes.

En LMP2, United Autosports décroche le Trophée Endurance FIA des Equipes et celui des pilotes pour Phil Hanson et Filipe Albuquerque. 

En LMGTE Pro, Aston Martin est assuré du titre en Championnat d’Endurance des constructeurs GT de la FIA.