Cette édition 2019 des Total 24 Heures de Spa était prometteuse, l’est toujours d’ailleurs, mais quand on regarde en détail les 16 premières heures de course, on peut ressentir un peu de frustration.

La météo n’est pas au rendez-vous depuis samedi après-midi avec un départ qui a d’ailleurs été donné derrière la voiture de sécurité. Une accalmie a permis de laisser les pilotes s’exprimer pleinement avant que les neutralisations s’enchainent, dont une a duré plus d’une heure.

La course a ensuite été interrompue à 05h41 ce dimanche à cause des mauvaises conditions de piste. Après en avoir discuté avec certaines équipes et certains pilotes, c’est une décision raisonnable qui aurait pu intervenir un peu plus tôt.

Après près de 18h de course, en cumulant les différentes périodes, le drapeau vert n’a été brandi que pendant 7h contre 3h sous FCY et 1h30 derrière la voiture de sécurité. Enfin, si la course reprend ses droits à 11h30 comme annoncé, nous serons restés près de 6 heures sous drapeau rouge.