Stephane Richelmi rejoint le programme Mission H24 dans le développement de son prototype à hydrogène qui courra cette saison en Michelin Le Mans Cup aux cotés de Norman Nato et Stoffel Vandoorne. 

Le britannique compte trois participations aux 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP2 dont une victoire en 2016 avec Signatech-Alpine avec le titre de Champion du Monde FIA WEC la même année. Stéphane Richelmi a également remporté l’Asian Le Mans Series lors de la saison 2017-2018.

« Une technologie très prometteuse, un nouveau challenge sportif, une équipe hyper-motivée, des défis permanents à relever, je débute avec MissionH24 l’aventure la plus exaltante de ma carrière sportive, se réjouit Stéphane Richelmi. J’ai pris cette semaine pour la première fois le volant de la LMPH2G et de la nouvelle H24 et découvert deux choses : en premier lieu, les particularités du pilotage d’un prototype équipé d’une pile à combustible ; en second lieu, j’ai pu évaluer les progrès réalisés entre l’ancienne voiture et la nouvelle. La marche franchie est déjà très impressionnante en matière de poids et de puissance, et le potentiel de développement est très important. Trouver toujours plus de performances, c’est ce à quoi nous allons travailler, Norman Nato, Stoffel Vandoorne et moi avant que la H24 ne débute en compétition. Je mesure le privilège que nous avons, tous les trois, d’ouvrir la voie à tous les pilotes qui, en 2024, seront au départ des 24 Heures du Mans au volant de prototypes électriques-hydrogène : nous sommes leurs éclaireurs. Nous écrivons une nouvelle page du sport automobile. »