Michal Broniszewski était de le loin le meilleur pilote de la quatrième manche du Blancpain GT Sports Club, sur le circuit de Spa-Francorchamps. Après avoir décroché la pole en qualifications et après avoir remporté la course qualificative, le pilote de la Ferrari 458 Italia GT3 #11/Kessel Racing n’a encore laissé aucune chance à ses adversaires. Après un très bon envol, Broniszewski a très rapidement pris le large. Derrière lui, la lutte pour le podium n’a duré que quelques tours entre la Renault RS01 #1/Oregon Team de Davide Roda et la Corvette C6 ZR1 GTE #63/Selleslagh Racing Team de Nicolas Vandierendonck. Ce dernier avait réussi à dépasser la RS01 #1 dans le premier tour mais Roda a repris son bien et à l’issue de 40 minutes de course, le podium est identique à celui que la course qualificative.

Le pilote de la Ferrari #11 s’impose pour la deuxième fois de la saison et grimpe sur la première marche du podium, devant Davide Roda qui inscrit son deuxième podium pour le premier week-end de la Renault RS01 #1. Le pilote italien a tout de même franchi la ligne avec 51,682 secondes de retard sur le vainqueur … Troisième place pour Vandierendonck et sa Corvette C6 #63.

Les pilotes du peloton ne se sont pas amusés, surtout Patrick Van Glabeke qui est remonté jusqu’à la cinquième place après s’être élancé de la vingtième place au volant de la Ferrari 488 GT3 #488 d’AF Corse. Anthony Pons a perdu deux places et termine à la sixième position avec la Ferrari 458 Italia GTE #72 d’AKKA ASP.

En Iron Cup, Martin Lantig a géré sa course pour décrocher sa deuxième victoire consécutive dans la catégorie. Le pilote de la Ferrari 458 Italia GTE #48/AF Corse a réussi à garder à distance, Stephen Earle et la Ferrari 458 Italia GT3 #111/Kessel Racing, son principal concurrent au championnat.

A noter quelques incidents dont la petite touchette entre la Ferrari 458 Italia GT3 #60 du Team Malucelli et l’Audi R8 LMS Ultra #12 du Team WRT dans le premier virage, sans grande conséquence. On notera aussi les têtes à queue de l’Audi #6/Saintéloc Racing et la Mercedes SLS #18/HP Racing à la sortie du virage 13.

Retrouvez le classement complet ICI.