Six courses au calendrier 2021 du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA

© Francois Flamand / DPPI

La traditionnelle conférence de presse de l’Automobile Club de l’Ouest s’est tenue ce vendredi 18 septembre, la veille du départ de la 88e édition des 24 Heures du Mans. Le calendrier de la saison 2021 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC) a ainsi été dévoilé.

Six courses sont au programme de la saison 9 qui débutera en mars 2021 avec les 1000 Miles de Sebring. Si tenté que l’épreuve floridienne ne puisse se tenir, un plan B en Europe a été prévu pour permettre de lancer la saison.

Calendrier : 

13-14 mars Essais de pré-saison, Sebring (Etats-Unis) 

19 mars 1000 Miles de Sebring (Etats-Unis) 

1er mai TOTAL 6 Heures de Spa-Francorchamps (Belgique) 

12-13 juin 24 Heures du Mans (France) 18 juillet 6 Heures de Monza (Italie) 

26 septembre 6 Heures de Fuji (Japon)

20 novembre 6 Heures de Bahreïn (Bahreïn) 

* Sous réserve d’approbation par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) : « Six rendez-vous composent la saison 2021 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. Pour accueillir notre nouvelle catégorie reine de l’Endurance, il nous fallait un calendrier qui donne le tempo et des terrains de jeu références pour ces nouvelles machines. Malgré les circonstances délicates actuelles, qui peuvent évoluer avec certaines conséquences pour nos déroulés de championnats, et certaines contraintes économiques, force est de constater que ce 9e exercice du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA est plus que prometteur, tant par ses concurrents annoncés que par les circuits au programme. »

Richard Mille, Président de la Commission Endurance de la FIA : « Le fait que le calendrier du Championnat du Monde d’Endurance FIA pour l’année prochaine soit annoncé le jour des 24 Heures du Mans 2020 est très satisfaisant. Je dois reconnaître que l’organisateur a fait un travail incroyable et qu’un calendrier de six courses est une solution optimale dans le climat économique actuel. Un calendrier compact constituera pour les équipes l’exercice le plus efficace en termes de coûts par rapport aux huit courses traditionnelles, tout en conservant des évènements emblématiques sur plusieurs continents, qui donnent au FIA WEC son caractère unique. De plus, et contre toute attente, le championnat va de l’avant avec l’ajout d’un nouveau rendez-vous enthousiasmant. Je suis impatient d’être à l’année prochaine et l’annonce d’aujourd’hui est la première indication d’une saison réussie pour le FIA WEC 2021. »

Gérard Neveu, Directeur Général du WEC : « Nous sommes restés à l’écoute de nos constructeurs, de nos équipes et de nos partenaires, et avons répondu avec un calendrier comprenant moins de courses que par le passé, afin de leur donner tout le temps de faire face à la crise économique actuelle. Nous le réviserons à la hausse dans l’avenir, quand la situation sanitaire et l’économie nous le permettront – nous l’espérons à partir de 2022. Ce calendrier tient également compte de notre feuille de route logistique, et celui-ci offre à nos équipes la proposition la plus efficace en termes de coûts. »