Rusinov, van Uitert et Nato imposent l'Aurus 01 #26/G-Drive aux 4 Heures de Monza

© Daniele Pirovano

La deuxième manche de l’European Le Mans Series s’est tenue ce week-end à Monza et fut âprement disputée. Au terme des 4 heures de course et 135 tours parcourus, le champion en titre Roman Rusinov et ses coéquipiers Job van Uitert et Norman Nato.

C’est grâce à une deuxième partie de course rondement mené que l’équipage de l’Aurus 01 #26/G-Drive Racing s’impose en Italie, comme l’an dernier. Victoire mais aussi meilleur tour en course en 1:36.979 pour van Uitert.

© Daniele Pirovano

Deux voitures ont eu l’occasion de mener la course. La #26 donc, mais aussi l’Oreca 07 #39/Graff. Grâce à un excellent départ, Alexandre Cougnaud s’est emparé du leadership et a mené la course dès la première chicane et ce jusqu’au 43e tour. C’est pourtant Alexandre Coigny qui s’élançait en pole à bord de l’Oreca #37/Cool Racing. Graff a ainsi mené 57 tours contre 78 pour G-Drive Racing.

La lutte pour la victoire dans un premier temps, puis pour le podium, nous a tenu en haleine. La #26 prenant quelques longueurs d’avance, IDEC Sport et United Autosports se battaient alors pour la seconde place. L’équipage de l’Oreca #28/IDEC Sport, composé de Paul Lafargue, Paul Loup Chatin et Memo Rojas, termine sur la deuxième marche du podium à seulement 2 secondes des vainqueurs. Troisième place pour Cullen, Brundle et Owen sur la Ligier JS P217 #32/United Autsports, suivis par l’équipage de la voiture sœur #22 et l’Oreca #39/Graff.

© Daniele Pirovano

Malgré une domination des Norma M30 en qualifications, Ligier a réalisé un triplé dans le Temple de la vitesse. Les Norma qui étaient aux avant-postes, comme la #10/Oregon Team et la #17/Ultimate. La première a connu un incendie dans la voie des stands tandis que la deuxième a été victime d’une sortie de piste. Partie depuis la 14e et dernière place des LMP3, la Ligier JS P3 #11/Eurointernational emmenée par Mikkel Jensen et Jens Petersen s’est imposée avec plus de 20 secondes d’avance sur la Ligier #13/Inter Europol Competition. La JS P3 #2/United Autosports complète le podium.

© Daniele Pirovano

La Porsche 911 RSR #77/Dempsey-Proton Racing a fait la différence dans la dernière heure en menant et dominant les 37 derniers tours.

De nombreuses équipes vont maintenant se tourner vers les 24 Heures du Mans avant de prendre le chemin de Barcelone cet été.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.