Roxana Maracineanu : "Le sport automobile participe au rayonnement de notre pays"

© Jean Michel Le Meur / DPPI

Ministre des Sports depuis 2018 et durant le confinement, puis Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargé des Sports, depuis le dernier remaniement, Roxana Maracineanu ne fait pas l’unanimité dans le monde du sport en général, ainsi que dans les sports mécaniques, dont les préoccupations ont trop souvent peu été évoquées.

La Fédération Française du Sport Automobile a cependant travaillé avec le Ministère des Sports afin de poser les bases d’une reprise d’activité sur les circuits dès le 11 mai, début du déconfinement.

« Plusieurs écuries ont participé à l’effort industriel de productions de respirateurs artificiels durant la Covid-19, c’est formidable. » déclare Roxana Maracineanu dans le trimestriel de la FFSA. « De manière générale, le monde sportif s’est montré exemplaire pendant la crise, donc je veux leur dire merci. Le sport automobile participe au rayonnement de notre pays et c’est une vitrine fabuleuse pour toute une industrie qui doit, comme tous les autres secteurs, s’engager pleinement dans les grands défis de notre temps à commencer par la transition écologique. Cette mutation est fortement engagée dans le monde du sport auto, je ne peux que saluer et encourager cette mutation vers un sport plus propre. »

Une loi Sport devrait voir le jour dans les prochains mois qui permettrait d’instaurer plus de transparence au sein des Fédérations… « Ce texte proposera des évolutions importantes sur le plan de l’éthique, de la transparence et du renouvellement démocratique. Nous en avons besoin pour rénover la gouvernance des fédérations, féminiser les instances sportives, inscrire dans la loi l’obligation de contrôle de l’honorabilité des bénévoles. » précise la Ministre.