C’est à domicile que Romain Dumas a essayé le nouveau package aéro de la Volkswagen ID. R en vue de sa tentative de record électrique au Nürburgring. L’Alésien a pris la piste sur le circuit du Pôle Mécanique hier et ce mercredi afin de réaliser des essais avec différents réglages.

Les contraintes posées par la Nordschleife sont bien différentes de celles de Pikes Peak où il a pulvérisé le record l’an dernier. En effet, le circuit est composé de longues lignes droites, notamment ‘Döttinger Höhe’, longue de 3 kilomètres, demandant beaucoup d’énergie aux batteries. Il est donc nécessaire de travailler l’aérodynamisme du prototype, nouvellement doté d’un système DRS utilisé en Formule 1. La différence d’appui entre le moment où l’aile supérieur de l’aileron est relevé puis refermé, est de 20%.</p

>

Cette problématique de préservation de l’énergie délivrée par les batteries pourrait engendrer une limitation de la vitesse maximale entre 250 et 270 km/h. Le circuit allemand est également très bosselé et pour ce faire, différentes hauteurs de caisse ont été testées afin de connaitre les effets sur l’appui et le confort à bord.

Une journée où Romain Dumas a généralement bouclé 2/3 tours consécutifs avant de laisser la voiture au garage pour environ 40 minutes, le temps de recharger les batteries mais surtout de recueillir et analyser les données. Plusieurs heures ont été perdues à la mi-journée pour remplacer le train arrière à cause d’un bruit survenu juste avant.

Après le Castellet et Alès, Romain Dumas et les équipes de Volkswagen Motorsport vont tester  le prototype en conditions réelles sur la Nordschleife, la semaine prochaine.