Roar Before The 24, qualifs : les Mazda RT24-P passent la vitesse supérieure

© Jake Galstad / LAT Images

Après les GTD hier, les trois autres catégorie DPi, LMP2 et GTLM ont eu droit à quinze minutes de qualifications. Le résultat permettra à l’instance dirigeante d’attribuer les différents emplacements dans le paddock et la voie des stands. Ce procédé a été mis en place l’an dernier.

Les pilotes Mazda Team Joest, en pointe depuis la première séance vendredi, en avaient encore sous le pied comme en témoigne les chronos effectués. Oliver Jarvis a été le plus rapide de tous, et ce depuis le début du week-end, puisqu’il a bouclé les 4,02 kilomètres du circuit de Daytona en 1:33.398, au volant de la Mazda RT24-P #77. A bord de la voiture sœur #55, Harry Tincknell a quasiment fait jeu égal avec un tour en 1:33.423, soit seulement 25 millièmes concédés.

Troisièmes, Ricky Taylor et l’Acura ARX-05 DPi #7/Acura Team Penske sont relégués à plus de huit dixièmes (1:34.261), tout comme la Cadillac DPi-V.R #5/Action Express Racing.

Le français Gabriel Aubry s’est illustré en signant le meilleur temps de la catégorie LMP2 en 1:35.930. Le pilote de l’Oreca 07 #52/PR1 Mathiasen Motorsports s’adjuge ainsi le record.

Les pilotes ont passé la vitesse supérieure en GTLM. Les neuf autos ont pris la piste et c’est la Corvette C7.R #3/Corvette Racing qui a remporté le match. Jan Magnussen a placé la barre haut en 1:42.651, se rapprochant à moins d’un dixième du record de la catégorie. Richard Westbrook s’est rapproché à 128 millièmes (1:42.779) pour le compte de la Ford GT #67/Chip Ganassi Racing. Troisième temps pour la voiture sœur #66 (1:42.898), juste devant la Porsche 911 RSR #912/Porsche GT Team (1:42.919).

Rendez-vous à 20h45 FR pour l’ultime séance de ce Roar Before The Rolex 24.

Retrouvez le classement complet des qualifications ICI.