La première course de Road To Le Mans a connu une fin haletante lorsque, dans le dernier tour, Laurents Hörr, leader du championnat, au volant de la Duqueine n°3 de DKR Engineering dépasse Edouard Cauhaupé (Ligier n°37 de Cool Racing) pour s’emparer de la victoire.

C’est sous un beau ciel bleu que la course 1 de Road To Le Mans s’est élancée avec à sa tête la Ligier n°23 de United Autosports pilotée par Wayne Boyd, suivie par la Ligier n°37 de Nicolas Maulini (Cool Racing) qui passe de la 4e à la 2e place dès le premier tour.

Trois voitures ont pris le départ de la pitlane : la Ligier n°14 d’Eurointernational qui a vu ses temps des qualifications annulés pour non-conformité avec l’homologation de sa Ligier. La Porsche n°2 de Pzoberer Zürichsee by TFT et la Duqueine n°55 de Rinaldi Racing qui n’avaient pas pris part aux qualifications.

En GT3, la Lamborghini n°63 de Hiroshi Hamaguchi est partie de la pole position. Trois LMP3 le séparaient des Ferrari n°77 d’Iron Lynx (Andrea Piccini), n°67 de Kessel et de la n°8 de Iron Lynx (Rino Mastronardi).

Devant, Wayne Boyd a tenu une légère avance sur la Ligier n°37 de Cool Racing et la Ligier n°4 de RealTeam Racing, pilotée par David Droux, à la lutte pour la deuxième place.

La fenêtre d’arrêts aux stands s’est ouverte après le 5e tour, et plus de la moitié du plateau en a profité pour effectuer les changements de pilotes.

Après la salve d’arrêts aux stands, la Ligier n°4 de RealTeam Racing est en tête. Esteban Garcia est talonné par John Schauerman, deuxième au volant de la Ligier n°23 de United Autosports suivi par la n°37 de Cool Racing (Edouard Cauhaupé). Au 9e tour, Cauhaupé les dépasse et prend ainsi la tête de la course, suivi par Laurents Hörr qui a effectué une belle remontée. Colin Noble, au volant de la n°7 de Nielsen Racing est quant à lui 3e.

Dans la catégorie GT3, la Lamborghini n°63, désormais pilotée par Andrea Caldarelli, a creusé un écart de 15 secondes avec David Perel (Kessel Racing n°74) et Giacomo Piccini (Iron Lynx n°8).

Dans le dernier tour, Bell dépasse Noble et réduit son retard sur le duo de tête. Piccini, en GT3 est passé devant Perel pour prendre la 2e place.

A seulement quelques virages du drapeau à damiers, Laurents Hörr est au coude à coude avec Edouard Cauhaupé et réussit à le dépasser afin de s’emparer de sa deuxième victoire à Road To Le Mans.

Andrea Caldarelli, en GT3 a, quant lui, franchi la ligne d’arrivée en tête au volant de la Lamborghini n°63 de FFF Racing Team by ACM.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.

D’après le communiqué de presse.