Road To Le Mans : Adrien Chila et Nicolas Schatz (Graff) remportent la course 1

© David Lord Photography

Trois des quatre pilotes vainqueurs de la course 1 de Road To Le Mans sont français et ont pu célébrer une victoire à domicile sur le podium le plus célèbre de l’endurance.

La course de 55 minutes a été interrompue par un safety car pendant 21 minutes après la sortie de piste de la Norma n°9 de Graff au virage Corvette. A la reprise, il restait 20 minutes au chronomètre.

Dans la catégorie LMP3, la Norma M30-Nissan n°39 de l’écurie française Graff, pilotée par Adrien Chila et Nicolas Schatz a passé le drapeau à damiers en tête du peloton de 49 voitures.

En GT3, la victoire est revenue à Fabien Lavergne et Mikkel Mac au volant de la Ferrari n°71 de Luzich Racing. Le duo franco-danois remporte ainsi sa seconde victoire de la saison et prend la tête du classement pilotes de la Michelin Le Mans Cup.

Sprint jusqu’au drapeau à damiers

Le premier assaut a été donné par la Norma n°19 de M Racing pilotée par Yann Ehrlacher au coude à coude avec la Norma n°3 de François Kirmann (DKR Engineering) partie de la pole position. A la fin du premier tour, la Norma n°3 a été forcée de rentrer au stand pour cause de dégât à l’avant de la voiture.

Au départ de la course, l’Aston Martin Vantage n°99 de Beechdean AMR (Ross Gun), partie de la pole, a pris de l’avance sur ses concurrents de la catégorie GT3. La Ferrari n°71 de Luzich Racing pilotée par Fabien Lavergne ainsi que la Mercedes n°40 de SPS Automotive Performance (Tom Onslow-Cole) sont à la lutte pour la 2e et 3e place.

Au volant de la Norma n°25 de Lanan Racing, Michael Benham est 2e juste derrière la n°19 de M Racing et devant la Norma n°18 de Nielsen Racing pilotée par James Littlejohn. La Ligier n°22 de United Autosports (Matt Bell) remonte le classement dès le 3e tour pour occuper la 2e place derrière Ehrlacher.

La course a été neutralisée lorsque la Norma n°9 a heurté les barrières, provoquant la sortie de la voiture de sécurité pendant une vingtaine de minutes et permettant aux équipes d’effectuer leur pitstops obligatoires.

A la reprise, la Norma n°19 de Laurent Millara, en tête, a vite été rattrapée par Duncan Tappy au volant de la Norma n°25 suivie par James McGuire à bord de la Ligier n°22 de United Autosports. En quatrième position, on retrouve Nicolas Schatz qui dépasse rapidement McGuire et Millara.

En GT3, Andrew Howard est au volant de l’Aston Martin n°99 suivi de prêt par la Mercedes n°40 de Valentin Pierburg. Mikkel Mac, à bord de la Ferrari n°71 dépasse rapidement les deux voitures de tête pour se placer en 1ère position.

A dix minutes de la fin de course la Norma n°25 de Lanan Racing est toujours en tête lorsque le pilote britannique reçois un « drive through » pour une sortie de stand dangereuse. Ceci permet à Nicolas Schatz de franchir la ligne d’arrivée en tête. Il devance de 4 secondes la Norma n°5 de DKR Engineering (Marco Cencetti) et la Norma n°2 de Nielsen Racing (Colin Noble).

En GT3, Mikkel Mac au volant de la Ferrari n°71 remporte la victoire, suivi par Valentin Pierburg avec la Mercedes n°40. Dans le dernier tour, l’Aston Martin d’Andrew Howard en troisième position a été heurtée par une autre voiture et n’a pas pu terminer la course. La dernière place du podium est ainsi revenue à la Ferrari n°51 de Spirit of Race pilotée par Christoph Ulrich et Maurizio Mediani.

La deuxième course de Road To Le Mans se déroulera samedi 15 juin à 11h30.

Retrouvez le classement complet de la première course ICI.

D’après le communiqué de presse.