Inauguré le 28 janvier 2009, le Porsche Museum fête donc ses 10 ans cette année et c’est à cette occasion que nous avons choisi de nous y rendre entre deux courses.

Il aura fallu 4 ans et 6 mois, depuis la décision officielle du Directoire de Porsche AG, pour que le Musée Porsche ne se dresse sur la Porscheplatz à Stuttgart-Zuffenhausen, pour un coût total d’environ 100 millions d’euros. L’édifice dessiné par Delugan Meissl semble être en sustentation au-dessus du sol ne passe pas inaperçu.

Sur 5 600 mètres carrés de surface d’exposition, plus de 80 véhicules, voitures de course, de série, des prototypes et des concepts uniques s’offrent à nous le temps d’une visite.

Avant de débuter la visite des expositions, nous sommes accueillis par la chargée des relations presse. Elle nous ouvre ainsi les portes d’une zone inaccessible au public, le Workshop où sont entretenues et restaurées les véhicules historiques. Une cloison vitrée offre aux visiteurs, une très belle vue sur l’atelier.

De nombreux modèles sont ainsi exposés et à coup sûr, chacun y trouve son compte entre les amateurs des voitures de série et les passionnés de sport automobile.

L’exposition du moment est consacrée à la Porsche 917 qui fête son 50e anniversaire. L’exposition « 50 ans de la Porsche 917 – Les couleurs de la vitesse » inaugurée le 14 mai joue d’ailleurs les prolongations jusqu’au 9 décembre. Ce sont 10 modèles de la 917 qui sont exposés, dont ceux qui se sont illustrés aux 24 Heures du Mans.

Des modèles d’exception sont aussi à découvrir à l’instar de la Porsche 919 Hybrid Evo, détentrice du record sur la Nordschleife, et de la Porsche 911 RSR « cochon rose » qui a remporté les 24 Heures du Mans 2018 en LMGTE Pro.