C’est une nouvelle à laquelle on ne s’attendait pas en ce début d’année 2020. Rebellion Racing a annoncé cesser ses activités en sport automobile à l’issue des 24 Heures du Mans 2020, soit dans quelques mois seulement.

Cette annonce brutale et surprenante intervient suite au dernier comité stratégique de Rebellion Corporation lors duquel la politique d’investissements a été réorientée.

A l’issue de la saison 2019-2020 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, Rebellion mettre fin à 13 années en sport automobile.

Cette décision met également un terme au partenariat entre la structure suisse et Peugeot, en vue du retour en Endurance du constructeur française.

Alexandre Pesci, Président de Rebellion Corporation :  « Le sport automobile a été une formidable ressource pour REBELLION. Les circuits ont été des vitrines exceptionnelles et une caisse de résonnance importante pour notre marque auprès d’un public très large. Les retours sur investissement de ces activités dans le business du sport automobile ont été plus que satisfaisants. Nous nous laissons le temps de redéfinir les contours de notre activité, mais les effets de cette décision seront immédiats pour le RACING dès la fin de la saison WEC. Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre et sommes attristés de ne pouvoir tenir nos engagements passés pour les années à venir. »

Calim Bouhadra, CEO de Rebellion Corporation : « La stratégie de la Marque REBELLION CORPORATION doit changer ! Les 24H du Mans 2020 seront notre dernière course et nous mettrons un point d’honneur à terminer l’aventure sur une note positive, et enrichir un palmarès déjà excellent. Nous remercions nos partenaires de nous avoir fait confiance et d’avoir relevé, ensemble, tant de défis avec l’esprit rebelle. En tant que team privé, nous sommes fiers d’avoir écrit une page du sport automobile. Je suis persuadé de la réussite future du challenge de la marque Peugeot en WEC, que je regrette de ne pas être en mesure d’accompagner. »