Au terme de 18 tours de course menés de bout en bout, Raffaele Marciello a remporté l’éditon 2019 de la Coupe du Monde FIA GT à Macao. Le pilote de la Mercedes-AMG GT3 #999/AMG Team GruppeM, vainqueur de la course qualificative hier, a résisté aux Porsche 911 GT3 R #99 et #98 de Laurens Vanthoor et Earl Bamber, qui complètent le podium.

Le départ s’est bien passé et, à l’exception que quelques petits accrochages, aucun accident n’a été observé. Laurens Vanthoor, grâce à une meilleure impulsion, prend le meilleur sur son coéquipier de la voiture sœur #98, Earl Bamber tandis que le poleman, Raffaele Marciello, conserve l’avantage.

Quelques tours après la présentation du drapeau vert, Kevin Estre, au volant de la Porsche #912, percute le rail au T2, au même endroit que sa sortie de piste en essais libres. Le Français était à la lutte avec l’Adui #5 devant lui. La voiture de sécurité est alors intervenue pour la première et unique fois de la course.

Après quelques tours de neutralisation, le drapeau vert est brandi. Augusto Farfus fait parler la vitesse de pointe de sa BMW M6 GT3 #42/BMW Team Schnitzer pour dépasser la Porsche #98 de Bamber. Devant, les deux hommes de tête se gênent quelque peu au T3, la #42 est doit lever le pied et la #98 en profite pour reprendre son dû.

Le secteur sinueux permet à la Mercedes #999 et les deux Porsche ROWE Racing de s’envoler. Impuissant face à Marciello, Laurens Vanthoor, quelques tours avant la présentation du drapeau à damier, laisser passer son coéquipier Earl Bamber. Le néo-zélandais se lance à l’assaut du leader, le rattrape, se blottit dans son aileron arrière, allant même perdre un rétroviseur. Bamber et Marciello sont roues dans roues dans le dernier secteur mais Bamber ne pourra rien faire jusqu’à la ligne d’arrivée et lève le pied pour redonner la deuxième place à Vanthoor. Quel fair-play !

Le pilote Italien a donc mené les 30 tours (12+18) de course du week-end et remporte sa première Coupe du Monde FIA GT.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.