Près de 50 engagés au Roar Before The Rolex 24 à Daytona

© Michael L. Levitt / LAT Images

Le Roar Before the Rolex 24, répétition générale des Rolex 24 Heures de Daytona, marque le coup d’envoi de la saison 2021 en Amérique du Nord.

Ce premier rendez-vous de la saison a une importance particulière puisqu’une course qualificative organisée dimanche déterminera la grille de départ de la classique floridienne.

Tous les protagonistes répondront donc à l’appel et ce sont ainsi 49 voitures qui prendront la piste dès aujourd’hui, vendredi 22 janvier. 50 équipages étaient attendus, mais deux pilotes positifs à la Covid-19 chez Black Swan Racing contraignent l’équipe à déclarer forfait.

Ce plateau 2021 des Rolex 24 Heures de Daytona est plus fourni que les années précédentes notamment grâce à l’introduction de la catégorie LMP3 en IMSA WeatherTech SportsCar Championship, mais aussi grâce à l’attractivité de la catégorie LMP2.

La catégorie GTD restera néanmoins la plus fournie avec 19 voitures et une belle diversité.

Les pilotes tricolores seront bien présents puisqu’ils seront 16 à disputer cette course mythique cette année. Le trio composé de Tristan Vautier, Loïc Duval et Sébastien Bourdais sur la Cadillac DPi-V.R #5/JDC-Miller Motorsports sera à suivre de très près. On retrouvera également Simon Pagenaud sur la Cadillac #48/Ally Cadillac Racing. Olivier Pla pilotera quant à lui l’Acura ARX-05 DPi #60 du Meyer Shank Racing.

Trois Français, Gabriel Aubry, Timothé Buret et Matthieu Vaxivière, épauleront John Farano sur l’Oreca 07 #8/Tower Motorsport. Toujours dans la catégorie LMP2, Paul-Loup Chatin sera au volant de l’Oreca #18 d’Era Motorsport, Charles Milesi sera le quatrième homme de l’Oreca du Racing Team Nederland et Mathieu Jaminet fera quant à lui ses débuts en LMP2 chez Rick Ware Racing – Eurasia Motorsport.

Yann Clairay sera le seul pilote tricolore en LMP3. Il fera équipe avec de sérieux clients, Joao Barbosa et Wayne Boyd, sur la Ligier JS P320 du Sean Creech Motorsport.

En GTLM, Jules Gounon retrouvera la Ferrari 488 GTE du Risi Competizione alors que Kevin Estre évoluera aux couleurs du WeatherTech Racing sur une Porsche 911 RSR.

Franck Perera pilotera à nouveau la Lamborghini Huracan GT3 #19 du Grasser Racing Team.

Retrouvez la liste complète des engagés ICI.