© AutoWebbb – Eric Fabre

La saison 2019 d’European Le Mans Series a débuté ce week-end sur le Circuit Paul Ricard après un début de semaine consacré aux essais officiels.

Dimanche à 12h30, comme l’an passé, Pierre Ragues est le premier à s’élancer en piste depuis la huitième position. Dès les premiers tours, le pilote normand passe en 7ème position et lance une offensive vers les avant-postes de la catégorie reine. Avant le premier quart d’heure, l’équipe passe 6ème puis 5ème, avant de pointer en 2ème position après l’abaissement du drapeau vert. Suite aux premiers arrêts aux stands, Pierre Ragues se retrouve leader de la course pour quelques tours. Le premier arrêt de l’Oreca 07 #30 survient après 40min en piste, l’auto ressort des stands en 4ème place. En seulement dix minutes, le Normand est de nouveau leader.

C’est Nicolas Jamin qui a ensuite pris le relais de Ragues. En quelques minutes, il replace l’auto en tête de course. Auteur à son tour d’un relais de haut-vol, il sera cependant victime d’une crevaison, le contraignant à rentrer au stand pour de longues secondes. L’auto repart finalement en 5ème position. Troisième et dernier pilote à entrer dans la partie, Richard Bradley prend le volant après 2h50 de course, alors que l’équipe occupe la 4ème place du classement. À l’image des deux premiers pilotes, le nouveau venu au sein du Duqueine Engineering démontre tout son talent et parvient à reprendre la si précieuse troisième place, synonyme de podium.

Au terme d’une première course disputée, l’équipe signe son premier podium de la saison 2019 d’ELMS. Les hommes de Yann Belhomme mettent désormais le cap sur l’Italie, pour les 4 Heures de Monza qui se tiendront le 12 mai.

« Le podium est toujours un moment très agréable, même si aujourd’hui nous étions clairement en mesure de l’emporter, mais il faut savoir aussi apprécier cette troisième place » a déclaré Pierre Ragues à l’issu de la course. « La voiture était excellente et nous aura permis de faire le job. En partant 8ème sur la grille, j’étais confiant quant à notre potentiel et j’ai pris un plaisir fou notamment avec quelques beaux dépassements pour prendre rapidement la tête de la course. Malheureusement cette crevaison lente aura anéanti une grande partie de nos efforts , mais nous n’avons rien lâché en récupérant un très beau podium qui représente déjà un bon résultat pour la manche d’ouverture de la saison. J’ai beaucoup apprécié notre approche et préparation pour cette course, notre niveau de performances était au rendez-vous et j’ai hâte d’être à la prochaine épreuve. Je tiens à remercier toute l’équipe pour son superbe travail. »

Richard Bradley a souligné : « Je suis très heureux de la performance du team ce week-end. Nous avons contrôlé la course malheureusement la crevaison nous a fait perdre l’avance que nous avions. Toute l’équipe peut être fière du résultat, je pense que nous pouvons nous attendre à une saison pleine de succès ! »

Yann Belhomme, Team Manager de l’équipe a quant à lui déclaré : « Nous avons un super équipage, très homogène et performant. L’état d’esprit de l’équipe est excellent. Nous avions le potentiel pour l’emporter ce week-end mais la crevaison fait partie de la course et malgré ce souci, je suis ravi que nous terminions sur le podium. L’équipe a fait un excellent travail, en dépit d’aucun test hivernal, l’auto s’est montrée très performante ! »

D’après le communiqué de presse.