Interviewé dans le podcast officiel du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, Pierre Fillon, Président de l’ACO, s’est exprimé pour évoquer les 24 Heures du Mans.

Au micro de Martin Haven, présentateur du WEC Talk, Pierre Fillon a évoqué les modalités selon lesquelles la classique mancelle pourrait se tenir en septembre.

« Le scénario sur lequel nous travaillons en ce moment est une édition des 24 Heures du Mans avec la foule habituelle, mais nous envisageons également d’autres options. Nous explorons toutes les possibilités, c’est notre devoir en tant qu’organisateur. » rappelle-t-il.

« Le confinement vient d’être levé en France et nous ne savons pas comment la situation va évoluer dans les prochaines semaines. Le gouvernement a suggéré que les événements pourraient avoir lieu à partir de la fin du mois d’août. Nous sommes persuadés que d’ici septembre, il y aura moins de restrictions. » ajoute-t-il.

Pierre Fillon a aussi eu l’occasion d’évoquer le nouveau format de qualifications, dit Hyperpole : « Nous avons pensé qu’il était temps d’offrir aux équipes l’opportunité se faire la démonstration de leurs talents dans un contexte célébrant la vitesse pure. L’Hyperpole a été conçue dans ce but… Ce sera un spectacle fantastique. »

Et de préciser « nous avons choisi de sélectionner 62 voitures, les deux garages qui ont été ajoutés l’année dernière restent donc opérationnels. Il n’y avait aucune raison de ne pas les maintenir. Nous avons apporté quelques changements au circuit. Je suis sûr que les spectateurs apprécieront le passerelle Don Panoz qui leur permet de se rendre jusqu’à la Courbe Dunlop sans traverser la route et qui offre également une belle vue sur la piste. »

Le sixième épisode du WEC Talk est à écouter en intégralité (en anglais) :