Peugeot Sport poursuit sa campagne de communication autour de son programme FIA WEC avec l’annonce de ses pilotes ce lundi 8 février 2021. La firme au lion a ainsi dévoilé l’identité de ses six pilotes pour son grand retour dans la catégorie reine de l’Endurance en 2022.

Une chose est sûre, Peugeot se donne les moyens de ses ambitions pour son programme Le Mans Hypercar avec deux équipages alliant jeunesse et expérience qui ne vont pas laisser la concurrence indifférente.

Peugeot Sport dévoile ses pilotes pour son programme Le Mans Hypercar !

Parmi les six titulaires, deux français. Jean-Eric Vergne et Loïc Duval. Vergne court déjà pour le groupe PSA en Formula E chez DS Techeetah avec deux titres de Champions du Monde à la clé en 2017-2018 et 2018-2019. Vergne a également marqué les esprits dans la catégorie LMP2 avec la cinquième place de la catégorie aux 24 Heures du Mans 2020 ou la place de vice-champion ELMS en 2018. Vainqueur des 24 Heures du Mans et Champion du monde d’Endurance en 2013, Loïc Duval rejoint son compatriote chez Peugeot Sport. Duval a couru ces dernières années en DTM avec Audi ainsi qu’en endurance dans la catégorie LMP2 en encore en DPi outre-Atlantique dans la Cadillac du JDC Miller Motorsport où le chartrain rempilera pour la saison complète en 2021. 

Après plusieurs années en Formule 1, Kevin Magnussen fait son arrivée dans la catégorie reine chez Peugeot. On retrouve le danois cette saison en IMSA WeatherTech SportsCar Championship au volant de la Cadillac DPi-V.R alignée par le Chip Ganassi Racing.

Un deuxième danois est confirmé avec l’arrivée de Mikkel Jensen après avoir notamment montré son potentiel en 2020 chez G-Drive Racing en European Le Mans Series.

Après deux saisons en Endurance, Paul di Resta a remporté les 24 Heures du Mans 2020 dans la catégorie LMP2 avec United Autosports. L’Ecossais tentera de faire de même en Hypercar.

Gustavo Menezes est le sixième pilote de l’effectif Peugeot Sport dans la catégorie reine. Le californien connait bien l’endurance avec quatre participations aux 24 Heures du Mans, deux avec Signatech-Alpine et la victoire en LMP2 en 2016 et deux avec Rebellion Racing dans la catégorie LMP1.

Enfin, un septième pilote fera partie du programme ; il s’agit de James Rossiter qui officiera en tant que pilote de réserve et de simulateur.