Le journal L’Équipe révèle dans une interview de Jean-Marc Finot, Directeur de PSA Motorsport, que Peugeot fera appel à Ligier pour la construction des matériaux composites-carbone ou les études aérodynamiques de sa nouvelle voiture pour le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

« Nous n’avons pas fait d’exploitation en endurance sur piste depuis des années, donc les options restent ouvertes : faire monter des compétences en interne ou faire appel à un partenaire extérieur. Nous sommes en phase de construction technique du projet et donc pas encore au stade de l’exploitation, pour l’instant. »

Jean-Marc Finot n’a cependant pas indiqué si le constructeur français allait construire sa propre voiture pour la catégorie Hypercar ou si la voiture serait construite pour la plate-forme LMDh récemment annoncée par l’ACO et l’IMSA. « La décision sera prise en fonction de l’équilibre de performances impératif entre les deux réglementations WEC et IMSA et du meilleur rendement marketing selon les possibilités de courses offertes par les deux programmes.« 

Directeur de PSA Motorsport a également précisé que l’exploitation sportive en piste sera totalement sous la maîtrise d’oeuvre de Peugeot SA Motorsport, à la base dévolue à Rebellion Racing. 

L’engagement de Peugeot se fera sur une période d’au minimum trois saisons à partir de la saison 2022-2023. Une participation aux 24 Heures du Mans 2022 n’est pas a exclure, en fonction de l’avancé du projet, mais « ne se fera pas au détriment du projet technique à long terme. »