L’aventure rebelle entre Peugeot et Rebellion Racing s’arrête là suite à la décision de Rebellion de mettre un terme à ses activités en sport automobile en 2020.

Les deux entités avaient pourtant conclu un accord pour mener à bien le programme Hypercar de Peugeot le 4 décembre dernier. Il n’en sera finalement rien !

Le constructeur français n’a pas tardé à réagir à l’annonce de l’écurie helvétique : « Nous sommes actuellement dans la phase initiale de construction technique du projet et prenons acte de la décision de Rebellion, qui nous conduit à modifier la configuration de notre dispositif opérationnel à l’horizon 2022. Cela ne remet pas en question le programme de Peugeot en FIA WEC. »

Avant de conclure : « Nous poursuivons avec enthousiasme notre engagement FIA WEC, dans une configuration recentrée avec notre partenaire Total Racing, pour concevoir une voiture qui fera la fierté de la Marque Peugeot, en parfaite adéquation avec sa transition énergétique. »