Petit Le Mans : victoire Cadillac et Action Express Racing, le titre pour Acura, Montoya et Cameron

© Richard Dole / LAT Images

La 22e édition de Petit Le Mans a été remportée par Felipe Nasr, Pipo Derani, Eric Curran et Action Express Racing ! Une édition où les records ont été battus comme celui de la distance parcourue avec 465 tours bouclés par l’équipage de la Cadillac DPi-V.R #31/Action Express Racing.

Cette course de 10 heures n’aura réservé que très peu de surprise et on ne peut que souligner la qualité du plateau et des batailles. Seulement quatre périodes de FCY, pour moins d’une heure de neutralisation au total, ont été observées.

Un accrochage entre la Ferrari 488 GT3 #63/Scuderia Corsa et l’Acura NSX GT3 #57/Meyer Shank Racing s’est mal terminé. La Ferrari #63 est sortie de la piste dans le virage 10 et a provoqué la quatrième neutralisation à moins de 40 minutes de la présentation du drapeau à damier.

Tous les écarts ont été réduits à néant et ce fut l’occasion pour les DPi de marquer leur dernier arrêt aux stands. La Mazda RT24-P #77/Mazda Team Joest est la première à s’engouffrer dans les stands mais c’est la Cadillac DPi-V.R #5/Action Express Racing qui ressort en tête, devant la voiture sœur #31, suivie par la Cadillac #10/Wayne Taylor Racing et l’Acura ARX-05 DPi #7/Team Penske. La #77 ressort quant à elle en cinquième position.

Coup de Trafalgar à 20 minutes de l’arrivée. Filipe Albuquerque est victime d’un problème à un freinage, au volant de la Cadillac #5, et doit rentrer dans les stands. Il semble que ce soit un problème de disque de frein. Toujours est-il que c’est Pipo Derani et la voiture sœur #31 qui en profitent pour reprendre les commandes.

Pipo Derani n’a pas failli et a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur, aux côtés de ses coéquipiers Felipe Nasr et Eric Curran. La Cadillac #31 s’impose pour la deuxième fois de la saison, devant la #10/Wayne Taylor Racing. Matthieu Vaxivière grimpe sur la deuxième marche du podium, comme à Sebring, avec Jordan Taylor et Renger van der Zande. Leur course n’a pas été de tout repos, avec notamment un drive through écopé pour excès de vitesse dans les stands. Troisième place pour l’Acura #7 du Team Penske.

Juan Pablo Montoya et Dane Cameron, bien aidé par Simon Pagenaud ce week-end, remportent le titre des pilotes tandis qu’Acura Team Penske rafle le titre des équipes.

Aucune des deux Oreca 07 de la catégorie LMP2 n’a vu l’arrivée.

Petit Le Mans : victoire Cadillac et Action Express Racing, le titre pour Acura, Montoya et Cameron

Les vainqueurs des 24 Heures du Mans 2019, James Calado, Alessandro Pier Guidi et Daniel Serra remportent Petit Le Mans au volant de la Ferrari 488 GTE #62/Risi Competizione. Parti depuis la pole position, le trio n’a trouvé que les Ford GT sur son chemin à l’issue de la première vague d’arrêts aux stands. Grâce à un sans-faute, les pilotes d’usine Ferrari ont fait leur retour aux avant-postes de la catégorie GTLM et ont filé vers la victoire. Calado coupe la ligne avec plus de 7 secondes d’avance sur la Ford GT #67 qui signe toutefois le record de la piste dans cette catégorie. L’équipage de la BMW M8 GTE #25/BMW Team RLL grimpe sur la troisième marche du podium.

Porsche rafle les titres équipes, pilotes et constructeurs.

Petit Le Mans : victoire Cadillac et Action Express Racing, le titre pour Acura, Montoya et Cameron

© Jake Galstad / LAT Images

Le sprint final était très tendu en GTD. Felipe Fraga, en tête au volant de la Mercedes-AMG GT3 #33/Riley Motorsports, a dû faire face à un Bill Auberlen très menaçant à bord de la BMW M6 GT3 #96/Turner Motorsport. Et pour cause, l’écart entre les deux hommes ne s’est jamais élevé à plus d’une seconde pendant une vingtaine de tours. Dans les tous derniers virages, Fraga n’a pas résisté à la pression et a commis une erreur lourde de conséquence. Auberlen a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur, au volant de la BMW #96 qu’il parage avec Robby Foley et Dillon Machavem. Deuxième place pour l’Audi R8 LMS GT3 #29/Montaplast by Land Motorsport tandis que la Porsche 911 GT3 R #9/Pfaff Motorsports complète le podium.

Tous les titres ont été décernés et nous allons y revenir en détails dans un prochain article.

Rendez-vous en 2020, aux Rolex 24 Heures de Daytona, fin janvier, pour une nouvelle saison d’endurance en Amérique du Nord !

Retrouvez le classement complet de la course ICI.