Pas de système hybride pour l'Aston Martin Valkyrie dans la catégorie reine

© Aston Martin

Parmi les évolutions apportées à la réglementation de la catégorie reine de l’Endurance, présentée aux 24 Heures du Mans, les systèmes hybrides ne sont plus obligatoires. Toyota avait annoncé dès le 14 juin que son prototype basé GR Super Sport serait hybride.

Quelques heures plus tôt, Aston Martin annonçait l’Aston Martin Valkyrie pour la saison 2020/21. C’est lors des 4 Heures de Silverstone, un an avant l’introduction de la nouvelle réglementation, que David King, directeur d’Aston Martin Racing, a révélé à Sportscar365 que le système hybride, présent sur la Valkyrie de route, ne sera pas en place sur la version de course. Et pour cause, la puissance combinée est de 1 160 chevaux contre les 750 prévus par le règlement. Le moteur V12 devra quant à lui être revu pour répondre à la législation.

Un équilibrage de performance sera mis en place pour garantir la compétitivité entre les prototypes et les hypercars.