MV2S Racing avec au moins une Ligier JS P320 et deux Ligier JS2 R en 2020

© Gregory Lenormand / DPPI

En janvier dernier, Stéphane Roux, créateur et dirigeant du MV2S Racing, nous indiquait penser au LMP3 pour 2020. Alors que nous arrivons à la fin de l’année, force est de constater que les choses ont bien évolué du côté de la structure basée à Revel, en Haute-Garonne.

« Nous allons disputer la Michelin Le Mans Cup l’année prochaine avec la toute nouvelle Ligier JS P320, » nous a confié Stéphane Roux, à Magny-Cours. « Christophe Cresp, qui porte le programme avec nous, sera le bronze de l’équipage et nous sommes en train de travailler sur le deuxième baquet. Il s’agira très certainement de Milan Petelet, âgé de 17 ans et qui fait ses armes cette année, en Mitjet avec nous, mais aussi en CN et au volant d’une Renault R.S.01. »

Et ce n’est pas tout…

« En parallèle, nous évoluerons également en Ligier European Séries avec deux JS2 R. Les équipages sont encore à définir mais ils se précisent. Nous espérons également poursuivre en Mitjet car c’est une filière très formatrice. A voir ce qu’il se passera autour de la catégorie l’an prochain en Ultimate Cup Séries mais nous souhaitons poursuivre. Nous songeons aussi à nous engager dans la catégorie Silhouette du Challenge GT. Nous sommes dans l’expectative de ce côté-là. »

© Hugues Laroche

Stéphane Roux et MV2S Racing comptent bien poursuivre en Mitjet dans le cadre de l’Ultimate Cup Series.

« Il y a beaucoup d’autos en France et une réelle demande mais d’avoir un mixte de ST et 2L en refroidit certains qui ont des 2L. Avoir des ST qui tournent autour des 2L, ce n’est pas facile pour les débutants. En ce qui nous concerne, nous avons envie de continuer avec des gentlemen, des jeunes pilotes à former sur ce produit et ainsi leur proposer d’autres produits comme la JS2 R que nous ferons rouler en Ultimate Cup Series. Nous avons également d’autres projets pour l’hiver, les 24H Séries par exemple, afin de combler la période creuse hivernale. Rouler à Dubaï au mois de janvier, c’est plutôt bien ! »

Une belle histoire avec Ligier Automotive est en train de naître …

« Nous essayons de bâtir une belle relation avec Ligier puisqu’on engagera une LMP3, voire peut-être une deuxième si les opportunités se présentent. Notre équilibre économique est bon du côté de la Michelin Le Mans Cup et la Ligier European Séries avec une JS P320 et deux JS2 R. C’est une belle montée en puissance, à l’instar de Cool Racing, qui est un parfait exemple pour nous. Par le biais de la Mitjet et de la volonté des clients, ils sont passés en P3, puis en P2. Cela fait forcément rêver. Nous avons toujours la volonté d’accompagner et de suivre les clients. »

Quel est le but à terme ?

« Le client est propriétaire de la voiture. Son programme est établi sur quatre ans avec comme objectif les 24 Heures du Mans à cinq ans. L’intérêt de la Michelin Le Mans Cup est Road To Le Mans, qui est l’épreuve phare du championnat.  L’étape suivante sera l’ELMS, toujours en LMP3, puis à trois ans, si tout va bien, passer en LMP2. Ensuite, il y a deux façons d’arriver au Mans, soit s’engager en FIA WEC, soit être retenu par le comité de sélection. »

L’hiver sera studieux puisque MV2S Racing compte préparer au mieux le passage au LMP3, avec quelques essais prévus et l’arrivée d’un nouvel ingénieur.